ATC-26-Couverture-corrigée

A.T.C Recueil n°26

23,00€

Textes sélectionnés, adaptés, traduits et annotés
par

LIN Shi Shan

 

  • 126 pages
  • Format A5 (14 cm x 20,5 cm)
  • ISBN 978-2-910589-46-2

 

Rubrique : Cancers

1)    L’application clinique de la méthode « soutenir le Qi correct et consolider les fondements énergétiques » dans le traitement et la prévention des cancers

2) Quelques fragments du point de vue du professeur YU Yun dans le traitement des cancers par l’acupuncture-moxibustion

3) Le traitement des cancers par l’acupuncture-moxibustion : le passé, le présent et les réflexions

4) Le traitement des cancers par l’acupuncture-moxibustion

5) Rapport clinique sur le traitement acupunctural de 303 cas de cancer de l’oesophage

Rubrique : Céphalées traitées par les points Jing-puits

6) Observation clinique de 56 cas de céphalée traités par la puncture du point Zhi Yin (67 V.)

7) 38 cas de céphalée traités principalement par les points Jing-puits


Rubrique 
:
Cholécystite

8) 42 cas de cholécystite traités par des points choisis en fonction de la différenciation des syndromes physiopathologiques

9) 48 cas de cholécystite aiguë et chronique traités principalement par la saignée du point Qi Men (14 F.)

10) L’observation clinique du traitement de la cholécystite chronique par la puncture du point Ri Yue (24 V.B.)


Rubrique 
:
Diarrhées chroniques

11) 11 cas de diarrhées chroniques traités par l’échauffement au moxa du manche des aiguilles

12) 60 cas de diarrhée fonctionnelle chronique des personnes d’âge moyen et avancé traités par l’acupuncture

13) 62 cas de diarrhée chronique traités par les points Shu et Mu en acupuncture-moxibustion


Rubrique 
:
Syndrome carpien

14) 46 cas de syndrome carpien en phase initiale traités par l’échauffement au moxa du manche des aiguilles

15) 98 cas de syndrome carpien traités par l’acupuncture-moxibustion

16) 36 cas de syndrome carpien traités par l’acupuncture

17) 43 cas de syndrome carpien traités principalement par la puncture du point Da Ling (7 M.C.)


Rubrique 
:
Insomnie traitée par la moxibustion

18) 98 cas d’insomnie traités par le point Zhao Hai (6 Rn) chauffé au moxa

19) 38 cas d’insomnie traités par le point Yong Quan (1 Rn) chauffé au moxa

20) L’observation de l’efficacité du traitement par la moxibustion de 40 cas d’insomnie


Rubrique
:
Narcolepsie

21) Narcolepsie traitée par l’acupuncture

22) La narcolepsie traitée par l’acupuncture-moxibustion

23) 73 cas de narcolepsie traités par l’acupuncture

 

 

********

Rubrique : Cancers

1) L’application clinique de la méthode « soutenir le Qi correct et consolider les fondements énergétiques » dans le traitement et la prévention des cancers par SHA0 Xiang Qun (Hôpital de l’association des médecines chinoise et occidentale de la ville de Nan Jing, province de Jiang Su)
1. Les bases théoriques de la méthode « Fu Zheng Gu Ben » (soutenir le Qi correct et consolider les fondements) dans la prévention et le traitement des cancers (avec la pharmacopée chinoise)
• La déficience du Zheng Qi (Qi correct) est le principal facteur de la survenue des cancers
• Les effets régulateurs sur le corps de la méthode « Fu Zheng Gu Ben »
2. L’application clinique de la méthode « Fu Zheng Gu Ben » dans la prévention et le traitement des cancers
• L’association de la méthode « Fu Zheng Gu Ben » à appliquer avant et après le traitement chirurgical
• L’association de la méthode « Fu Zheng Gu Ben » à la chimiothérapie (pour atténuer les effets secondaires de cette dernière et augmenter ses effets thérapeutiques)
• Asssociation de la méthode « Fu Zheng Gu Ben » à la radiothérapie (pour atténuer les effets secondaires de cette dernière et augmenter ses effets thérapeutiques)

2) Quelques fragments du point de vue du professeur YU Yun dans le traitement des cancers par l’acupuncture-moxibustion par ZHANG Guo Xiong, sous la direction de YU Yun (Hôpital de médecine chinoise de la province de Guang Dong)
1. Le cancer est une maladie de l’ensemble du corps
2. Dans la lutte contre les cancers, il faut prendre en considération la force intrinsèque du corps
3. Dans la lutte contre les cancers, il faut avoir une stratégie et une démarche concrète
4. Les avantages de l’examen du pouls dans le traitement par l’acupuncture-moxibustion
5. La ligne directrice dans le traitement des cancers par l’acupuncture-moxibustion basé sur l’examen du pouls
6. Les effets anticancéreux de l’acupuncture-moxibustion en terme de médecine occidentale

3) Le traitement des cancers par l’acupuncture-moxibustion : le passé, le présent et les réflexions par ZHU Shi Hang (chercheur de l’Institut de médecine chinoise de la province de He Nan) etc.
1. L’historique du traitement des cancers par l’acupuncture-moxibustion
• L’étiopathologie des cancers
• Le traitement des tumeurs malignes à travers l’histoire
• Le traitement des tumeurs malignes par l’acupuncture-moxibustion selon les textes classiques
2. Le traitement des tumeurs malignes par l’acupuncture-moxibustion de nos jours
3. Réflexion sur le traitement des tumeurs malignes par l’acupuncture-moxibustion

4) Le traitement des cancers par l’acupuncture-moxibustion par HUANG Zheng (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Nan Jing, province de Jiang Su)
1. Choisir en priorité les points toniques et prophylactiques pouvant renforcer la Rate et l’Estomac
2. Prendre en considération les « Te Ding Xue » (les points spécifiques)
3. Appliquer les procédés thérapeutiques appropriés en fonction des phases de la maladie

5) Rapport clinique sur le traitement acupunctural de 303 cas de cancer de l’oesophage par ZHAO Wen Sheng (Service d’acupuncture-moxibustion de l’Hôpital de l’administration minière de Kai Xi)
De 1972 à 1985, l’auteur de cet article et ses collègues ont traité par l’acupuncture, avec d’assez bons résultas, 303 cas de cancer de l’oesophage, dont 6 cas en phase initiale et 297 cas en phase terminale. Pour les 6 cas de la phase initiale, 5 ont vu la tumeur disparaître et les muqueuses retrouver leur aspect normal, 1 cas présente une muqueuse avec des lignes discontinues ou courbes mais les cellules cancéreuses sont absentes après 7 prélèvements biopsiques. Parmi les 297 cas en phase terminale, 137 ont été traités auparavant par radiothérapie et chimiothérapie, 41 cas par chirurgie et 107 cas par la pharmacopée chinoise. Après le traitement acupunctural, la plupart des patients ont connu une amélioration de la dysphagie (96,37%). Grâce à cette amélioration, certains cas ont connu un allongement de la période de survie.

***

Rubrique : Céphalées traitées par les points Jing-puits

6) Observation clinique de 56 cas de céphalée traités par la puncture du point Zhi Yin (67 V.) par XIE Xing Sheng (Institut de médecine chinoise de la province de Jiang Xi, dans la ville de Nan Chang)
De 1994 à 1996, lors de sa mission en Tunisie, l’auteur de cet article a traité 56 cas de céphalées d’origines diverses en utilisant seul le point Zhi Yin (67 V.) avec de bons résultats (36 cas guéris et 16 cas améliorés).

7) 38 cas de céphalée traités principalement par les points Jing-puits par LIU Ying (Hôpital Dong Zhi Men de l’Université de médecine et de pharmacologie chinoises de Beijing)
Pour traiter les céphalées, l’auteur de cet article emploie principalement les points Jing-puits et obtient des résultats satisfaisants (sur 38 cas traités, 24 guéris, 13 améliorés). Voici les avantages des points Jing-puits dans le traitement des céphalées selon cet auteur : 1) L’emploi d’un minimum de points ; 2) La rapidité de l’efficacité ; 3) La réduction du délai du traitement.

***

Rubrique : Cholécystite

8) 42 cas de cholécystite traités par des points choisis en fonction de la différenciation des syndromes physiopathologiques par LIU Tao (Hôpital n° 2 de l’Université de la province de Ju Lin) etc.
La cholécystite est une maladie courante, récidivante et chronique. Depuis 2002, les auteurs de cet article ont traité 42 cas avec des résultats satisfaisants en appliquant la différenciation des syndromes physiopathologiques (Feu abondant du Foie et de la Vésicule Biliaire, blocage du Foie et stagnation de Qi, diminution du Yang de la Rate). Parmi les 42 cas traités, 16 ont été guéris et 25 améliorés.

9) 48 cas de cholécystite aiguë et chronique traités principalement par la saignée du point Qi Men (14 F.) par ZHAO Hong Cai, LIU Xue Lun (Dispensaire du bourg Li Lao, district de Qiu Xian, province de He Nan)
Les auteurs de cet article emploient Qi Men (14 F.) en tant que point principal et l’associent à d’autres points en fonction des syndromes suivants : blocage du Foie avec stagnation de Qi ; stagnation de Qi et stase de Xue (sang) ; diminution du Yang de la Rate et des Reins ; stagnation et accumulation des Tan Yin ; diminution du Yin du Foie et des Reins. Bilan établi après 48 cas traités : 36 guéris et 12 améliorés.

10) L’observation clinique du traitement de la cholécystite chronique par la puncture du point Ri Yue (24 V.B.) par DU Cui Yuan (Université de médecine et de pharmacologie chinoises de la ville de Tian Jin)
Ces dernières années en Chine, à cause de l’amélioration du niveau de vie et des modifications du mode de vie, la prévalence de cette maladie a tendance à augmenter. Le présent article présente l’expérience des auteurs de cet article dans le traitement de cette maladie par le point Ri Yue (24 V.B.) entre 2005 et 2006.

***

Rubrique : Diarrhées chroniques

11) 11 cas de diarrhées chroniques traités par l’échauffement au moxa du manche des aiguilles par DU Cui Yuan (Université de médecine et de pharmacologie chinoises de la ville de Tian Jin) etc.
Selon les auteurs de cet article, la déficience de la Rate et l’abondance de l’Humidité constituent les principales causes de cette maladie. La régulation des fonctions la Rate, de l’Estomac par les points du Zu Yang Ming et du Zu Tai Yin et du Ren Mai avec un échauffement du manche des aiguilles donne de bons résultats (tous les 11 cas traités ont été guéris après 10 à 28 séances).

12) 60 cas de diarrhée fonctionnelle chronique des personnes d’âge moyen et avancé traités par l’acupuncture par WANG Nin Hua, JIANG Yong etc. (Service d’acupuncture-moxibustion et de physiothérapie de l’Hôpital de la faculté de médecine de la ville de Bang Bu, dans la province d’An Hui)
Depuis 1997, les auteurs de cet article ont traité 60 cas de diarrhée fonctionnelle chronique des personnes d’âge moyen et avancé par l’acupuncture selon la différenciation des syndromes physiopathologiques : déficience de la Rate avec Humidité abondante (16 cas) ; disharmonie entre le Foie et de la Rate (12 cas) ; diminution du Yang de la Rate et des Reins (32 cas). Voici le bilan : 38 cas guéris, 15 cas grandement améliorés, 5 cas moyennement améliorés. Selon eux, quelque soit la forme physiopathologique, les diarrhées chroniques des personnes d’âge moyen et avancé sont de type « Déficience de la Racine ». C’est pourquoi il faut fortement renforcer les organes impliqués afin de rétablir le bon fonctionnement de la Rate.

13) 62 cas de diarrhée chronique traités par les points Shu et Mu en acupuncture-moxibustion par GUO Zhi Li, LI Zhong Ren (Université de médecine et de pharmacologie chinoises de Nan Jing, province de Jiang Su)
En traitant cette maladie, les auteurs de cet article emploient principalement des points Mu et des points Shu dorsaux en les associant à d’autres points en fonction des syndromes suivants : diminution du Qi de la Rate et de l’Estomac, diminution du Yang de la Rate et des Reins, blocage du Foie et déficience de la Rate, accumulation de l’Humidité-Chaleur. Bilan : 43 cas guéris et 17 cas améliorés.

***

Rubrique : Syndrome carpien

14) 46 cas de syndrome carpien en phase initiale traités par l’échauffement au moxa du manche des aiguilles par CHEN Zhong Xin, CHENG Bin, HUANG Cong Qin (Hôpital central de la ville de la ville de « San Men Xia », dans la province de He Nan)
Cette pathologie appartient au Bi Zheng (syndrome rhumatismal). Étiopathologiquement, il est dû à une atteinte du Vent-Froid-Humidité ou à des microtraumatismes chroniques causant une stagnation de Qi et une stase de Xue, d’où une obstruction dans les Jing Mai. Selon les auteurs de cet article, l’on peut obtenir d’assez bons résultats dans le traitement du syndrome carpien par l’échauffement du manche des aiguilles au moxa. Bilan : 33 guéris et 9 améliorés.

15) 98 cas de syndrome carpien traités par l’acupuncture-moxibustion par CHEN Ning (Service d’acupuncture-moxibustion de l’Hôpital de médecine chinoise de la ville de Jiang Yan, province de Jiang Su)
Selon l’auteur de cet article, cette pathologie implique le Shou Jue Yin d’où l’emploi du point Yuan (source) de ce Méridien, à savoir Da Ling (7 M.C.) utilisé en tant que point principal. D’après lui, on peut guérir cette maladie par l’acupuncture-moxibustion sans avoir besoin de recourir à la chirurgie. Bilan : 90 cas guéris et 8 cas grandement améliorés.

16) 36 cas de syndrome carpien traités par l’acupuncture par LI Yan (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Zhu Cheng, province de Shan Dong)
Depuis 1995, l’auteur de cet article a traité 36 cas de syndrome carpien par l’acupuncture avec les points principaux tels que Da Ling (7 M.C.), Yang Gu (5 I.G.), Wai Guan (5 T.R.) et également des points à ajouter en fonction des symptômes. Bilan : 30 cas guéris, 5 cas améliorés.

17) 43 cas de syndrome carpien traités principalement par la puncture du point Da Ling (7 M.C.) par ZOU Wen (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Jiu Jiang, province de Jiang Xi)
En traitant cette maladie, cet auteur utilise également Da Ling (7 M.C.) comme point principal en l’associant à d’autres points en fonction des symptômes (douleurs, paresthésies, tuméfaction, atrophie de l’éminence du thénar, troubles de sommeil). Bilan : 30 cas guéris et 7 cas améliorés.

***

Rubrique : Insomnie traitée par la moxibustion

18) 98 cas d’insomnie traités par le point Zhao Hai (6 Rn) chauffé au moxa par WANG Xue Jie, YU Shu Jie (Service d’acupuncture-moxibustion de l’Hôpital populaire de la ville de Huang Hua, province de He Bei)
Zhao Hai (6 Rn) peut efficacement accroître le Yin, abaisser le Feu en le conduisant vers sa base (les Reins, demeure du Feu du Ming Men), rafraîchir le Coeur et calmer le Shen (Esprit), consolider le Qi des Reins, éliminer l’Humidité-Chaleur, d’où ses effets dans le traitement de l’insomnie. Bilan : 40 cas guéris, 50 cas améliorés.

19) 38 cas d’insomnie traités par le point Yong Quan (1 Rn) chauffé au moxa par REN Jian Jun (Service d’acupuncture-moxibustion de l’Hôpital populaire de la ville de Yi Xing, province de Jiang Su)
Point Jing-puits du Zu Shao Yin, Yong Quan (1 Rn) chauffé au moxa peut accroître le Yin et abaisser le Feu, calmer le Coeur et apaiser le Shen (Esprit). Il est très efficace pour conduire le Feu vers sa base (les Reins, demeure du Feu du Ming Men). Bilan : 21 guéris, 17 cas améliorés.

20) L’observation de l’efficacité du traitement par la moxibustion de 40 cas d’insomnie par YUAN Guang Yu (Hôpital populaire de la ville de Wu Gang, province de He Nan)
Selon la MTC, l’insomnie est due aux troubles fonctionnels des Zang Fu (organes vitaux pleins et creux) empêchant soit le Yang d’entrer dans le Yin, soit le Yin de contenir le Yang. Le traitement consiste à réguler le Yin et le Yang par une dispersion des états de Plénitude et une tonification des états de Déficience. Bilan : 22 cas guéris, 11 cas grandement améliorés, 5 cas moyennement améliorés.

***

Rubrique : Narcolepsie

21) Narcolepsie traitée par l’acupuncture par WANG Hui (Clinique centrale du district « Mian Du He » attaché à la ville de Ya Ke Shi, dans la région autonome de Mongolie intérieure), CAI Guo Feng (Université de médecine et de pharmacologie chinoise de la province de Hei Long Jiang).
Rapportée la première fois en 1880 par Gélineau, la narcolepsie est un trouble du sommeil caractérisé par une hypersomnolence diurne, un sommeil agité nocturne et des mouvements oculaires rapides (sommeil REM). Jusqu’à présent, les causes et le mécanisme déclencheur de cette maladie n’ont pas encore été élucidés. De nos jours, la médecine occidentale n’a pas de médicaments efficaces pour traiter cette maladie ; ceux qui sont employés entraînent beaucoup d’effets secondaires. De février 2002 à octobre 2004, les auteurs de cet article ont traité 10 cas, par l’acupuncture appliquée selon la différenciation des syndromes physiopathologiques, avec de résultats satisfaisants. Bilan : 4 cas guéris, 4 cas améliorés.

22) La narcolepsie traitée par l’acupuncture-moxibustion par ZHANG Qing Fa (École de la clinique du district Ji Shan, province de Shan Xi), LIU Zheng Wen et NING Chang Chun (Clinique du district Ji Shan, province de Shan Xi)
Cette maladie est souvent causée par une humidité qui embarrasse la Rate. À cela s’ajoutent une déficience de la Rate et du Coeur et un déficit du Yang Qi. Le traitement consite à : réguler le Qi du Coeur, stimuler le Shen Ming (Clarté de l’Esprit), tonifier la Rate, accroître le Yang et diminer le Yin. Bilan sur 7 cas traités : 5 guéris, 1 amélioré.

23) 73 cas de narcolepsie traités par l’acupuncture par JIA Lin Jie, LOU Jing Chun, WANG Ming Jun (Médecine interne de l’Hôpital des employés de la ferme d’Etat dans la province de Hei Jing Jiang)
La narcolepsie est caractérisée par des accès de sommeil incontrôlables. Elle a été mentionnée dans le Su Wen par le terme « Shi Wo » (désir de se coucher). Dans les époques ultérieures à celle du Su Wen, elle fut appelée « Duo Sui » (hypersomnie) ou encore « Shan Mian » (sommeils fréquents). Pendant plus de 10 ans, les auteurs de cet article en ont traité 73 cas, avec le bilan suivant : 45 guéris, 21 améliorés.

 

**********