ATC 40 Couverture réduite  (site internet) 1

A.T.C. Recueil N° 40

23,00€

Textes sélectionnés, adaptés, traduits et annotés
par
LIN Shi Shan

  • 136 pages
  • Format A5 (14 cm x 20,5 cm)
  • ISBN 978-2-910589-61-5

 

Rubrique : Traitement du Shen (Esprit)

 1)  À propos du « traitement du Shen (Esprit) » en acupuncture-moxibustion

2) « La véritable acupuncture doit commencer par traiter le Shen » est le point central de l’acupuncture

 

Rubrique : Traitement acupunctural des trois divisions Yin du « Shang  Han Lun »

3) Les syndromes pathologiques de la division Tai Yin et le traitement différentiel en acupuncture-moxibustion

4) Les syndromes pathologiques de la division Shao Yin et le traitement différentiel en acupuncture-moxibustion

5) Les syndromes pathologiques de la division Jue Yin et le traitement différentiel en acupuncture-moxibustion

 

Rubrique : Schizophrénie

 6) Rapport clinique du traitement acupunctural de la schizophrénie

7) Expérience dans le traitement acupunctural de la schizophrénie

8) Expérience clinique du traitement de la schizophrénie  par l’acupuncture

 

Rubrique : Autisme

 9)  L’étiopathologie de l’autisme selon la MTC

10)   La relation entre l’autisme et  les cinq Zang (organes pleins ou de réserve énergétique)

11)   Le traitement de l’autisme par l’acupuncture et le massage

12)   Observation clinique de 12 cas d’autisme traités par  l’acupuncture

 

Rubrique : le point Zhong Chong (9 M.C.)

13)   La détermination de la position du point Zhong Chong (9 M.C.)

14)   35 cas de pleurs nocturnes traités par une saignée à l’aide d’une aiguille triangulaire

15) Observation clinique de 160 cas d’orgelet traités par la saignée du point Zhong Chong (9 M.C.)

 

 

*********

Rubrique : Traitement du Shen (Esprit)

 1) À propos du « traitement du Shen (Esprit) » en acupuncture-moxibustion par WU Qi Kang 吴其康 (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Lin Hai, province de Zhe Jiang 浙江临海市中医院)

Le « Shen 神 » (Esprit) est une vaste notion philosophique et médicale de la Chine antique. Il désigne non seulement l’esprit, la conscience, les pensées de l’homme mais également :

  •  les mouvements et les mutations du monde physique dans la nature
  • les manifestations externes des activités vitales et fonctionnelles du corps humain.

Dans l’esprit général des acupuncteurs de nos jours, le « traitement du Shen » se limite à la concentration de l’acupuncteur sur les aiguilles lors de l’exécution de l’acupuncture. Par ce « traitement du Shen », on veut dire que l’acupuncteur concentre tout son esprit pour pouvoir observer les modifications du Shen Qi (Esprit-Énergie) et saisir les sensations qu’il perçoit au niveau de l’aiguille. Bref, il doit mobiliser le Shen pour obtenir le Qi afin de traiter les troubles psychologiques.L’acupuncture-moxibustion est une thérapie consistant à opérer sur la partie externe du corps avec la possibilité de traiter des troubles internes. Elle n’est pas comparable aux médicaments qui peuvent éliminer directement  les facteurs nuisibles à l’intérieur du corps, ou qui peuvent apporter certains éléments qui manquent dans le corps. Tout au long du processus thérapeutique par l’acupuncture-moxibustion, on tient surtout compte de l’état du corps avant de procéder à une certaine stimulation des points d’acupuncture dans le but de susciter ou déclencher le Qi des Méridiens. Il en résulte que ce Qi pousse le Shen Qi (Esprit-Énergie) à agir au niveau du cerveau qui est le « palais du Yuan Shen (Esprit originel) » ou le « maître du Shen Ming (clarté de l’esprit) ».

2) « La véritable acupuncture doit commencer par traiter le Shen » est le point central de l’acupuncture par WANG Wen Yuan 王文远 (Centre de formation du traitement par l’acupuncture-moxibustion d’équilibre, dans l’Hôpital central de la zone militaire de Beijing 北京军区总医院全军平衡针灸培训中心)

1. Le corps physique et le Shen s’unissent en formant une seule unité dont le Shen est le commandant

2. Le traitement du Shen est la « clé » de l’acupuncture

2.1 Dans le processus du « Zhi Shen 治神 » (traitement du Shen), le « Shou Shen  守神 » (concentration de l’esprit) est primordial

2.2 Les « Qi Qing 七情 » (sept émotions) et l’équilibre du Xin Shen (Cœur-Esprit) :
– La régulation du Xin Shen (Cœur-Esprit) respecte pleinement le principe « Les fondamentaux de l’acupuncture prennent obligatoirement racine dans le Shen » (凡刺之本 , 必本于神)
– Le traitement du « centre » ne doit pas s’éloigner du principe « Bi Xian Zhi Shen 必先治神 » (la nécessité de  traiter d’abord le Shen)

3. Persévérer dans la pratique authentique de l’acupuncture en traitant le Shen qui est le maître du corps

3.1 La pratique authentique de l’acupuncture exige que l’acupuncteur maîtrise les connaissances et les techniques nécessaires à la pratique acupuncturale

3.2 Un acupuncteur qualifié est celui qui cherche à traiter globalement le Shen

3.3 Le traitement du Shen avec une pratique authentique de l’acupuncture constitue le point central de l’acte acupunctural

3.4 La mise en pratique concrète du traitement du Shen avec une pratique authentique de l’acupuncture :
– Traiter le Shen, c’est d’abord le réguler avant de puncturer
L’obtention du Qi (De Qi) conditionne l’efficacité du traitement du Shen
– Nourrir le Shen après la puncture dans le traitement du Shen avec une pratique authentique de l’acupuncture

 ***

 Rubrique : Traitement acupunctural des trois divisions Yin du « Shang  Han Lun »

3) Les syndromes pathologiques de la division Tai Yin et le traitement différentiel en acupuncture-moxibustion par OU-YANG Ba Si 欧阳八四 (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Su Zhou, province de Jiang Su 江苏省苏州市中医院)

1. La physiologie des Méridiens Tai Yin

2. L’atteinte de la division Tai Yin

3. Le traitement général de l’atteinte de la division Tai Yin

4. Le traitement des syndromes courants de la division Tai Yin

4.1 Le « Tai Yin Ben Zheng 太阴本证 » (syndrome basique du Tai Yin)

4.2 Le « Tai Yin Bian Zheng 太阴变证 » (syndrome de complications du Tai Yin)

4.3 Le « Tai Yin Jian Zheng 太阴兼证 » (syndrome associé du Tai Yin)

5. Cas clinique typique

4) Les syndromes pathologiques de la division Shao Yin et le traitement différentiel en acupuncture-moxibustion par OU-YANG Ba Si 欧阳八四 (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Su Zhou, province de Jiang Su)

1. La physiologie des Méridiens Shao Yin

2. L’atteinte de la division Shao Yin

3. Le traitement général de l’atteinte de la division Shao Yin

4. Le traitement des syndromes courants de la division Tai Yin

4.1 L’atteinte du Shao Yin avec le syndrome de type Froid

4.2 L’atteinte du Shao Yin avec le syndrome de type Chaleur

4.3 Syndrome de Shao Yin accompagné de maux de gorge

5) Les syndromes pathologiques de la division Jue Yin et le traitement différentiel en acupuncture-moxibustion par OU-YANG Ba Si 欧阳八四 (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Su Zhou, province de Jiang Su)

1. La physiologie des Méridiens Jue Yin

2. L’atteinte de la division Jue Yin

3. Le traitement général de l’atteinte de la division Jue Yin

4. Le syndrome « Shang Re Xia Han » (Chaleur en haut et Froid en bas)

4.2 Syndrome de Froid du Jue Yin

4.3 Syndrome de Chaleur du Jue Yin

4.4 Syndrome de stagnation du Qi du Jue Yin

***

Rubrique : Schizophrénie

6) Rapport clinique du traitement acupunctural de la schizophrénie par WANG Yan Shan 王衍山 (Hôpital de l’Université de médecine et de pharmacologie de la province de Hei Long Jiang 黑龙江中医药大学医院) et YANG Wan Fu 杨万福 (Hôpital n° 3 de la ville de Da Qing, province de Hei Long Jiang 黑龙江省大庆市第三医院)

  1. 38 hommes 18 relèvent de la schizophrénie résiduelle et 20 de schizophrénies déficitaires.
  2. Durée de la maladie : 3 à 17 ans. La durée moyenne est de 9 ans.
  3. Le traitement médicamenteux antipsychotique (occidental) aux actions prolongées est interrompu un mois avant le traitement acupunctural ; celui aux actions de courte durée une semaine.
  4. Traitement acupunctural : points consistant à réguler la circulation du Qi et du Xue, à rééquilibrer le Yin et le Yang, à stimuler le cerveau et à éclaircir le Shen.
  5. Résultats :
  • 1 cas de schizophrénie résiduelle (2,63%) guéri (disparition des signes cliques, rétablissement de l’auto-cognition, capacité de travailler et étudier normalement).
  • 6 cas de schizophrénie résiduelle (15,78%) nettement améliorés (disparition de la plupart des signes cliniques, rétablissement partiel de l’auto-cognition, regain de l’autonomie dans la vie de tous les jours, capacité de travailler et étudier normalement mais moins performante qu’avant)
  • 22 cas (57,90%) moyennement améliorés dont 8 de schizophrénie résiduelle et 14 de schizophrénies déficitaires.
  • 9 cas (23,68%) d’inefficacité dont 3 de schizophrénie résiduelle et 6 cas de schizophrénies déficitaires
  • L’efficacité globale est de 76,84%.

 7) Expérience dans le traitement acupunctural de la schizophrénie  par LIU Ai Zhen 刘爱珍 (Service d’acupuncture-moxibustion de l’Hôpital Dong Zhi Men de l’Institut de médecine chinoise de Beijing北京中医学院东直门医院针灸科)

Jusqu’à présent, les causes de cette pathologie n’ont pas encore été élucidées en médecine occidentale. Face à la schizophrénie, cette dernière applique un traitement à visée symptomatique, en employant des antipsychotiques dont les effets secondaires sont nombreux. Ces dernières années, l’auteure de ce texte traite ce trouble en appliquant les théories propres à la MTC et le traitement selon la différenciation des syndromes physiopathologiques. Les résultats obtenus sont prometteurs.

1.Différenciation des syndromes physiopathologiques

1.1 Le « Dian Zheng 癫证» (syndrome dépressif) en relation avec la stagnation du Qi du Foie et l’atteinte simultanée du Cœur et de la Rate

1.2 Le « Kuang Zheng 狂证» (syndrome maniaque) en relation avec la montée perturbante des Tan Huo (Mucosité-Feu) et la diminution du Yin due à l’abondance de Feu

2. Méthode thérapeutique

3. Cas cliniques typiques

8) Expérience clinique du traitement de la schizophrénie par l’acupuncture par殷之放 (Bureau de recherche en acupuncture-moxibustion et en Méridiens de la ville de Shang Hai 上海市针灸经络研究所), sous la direction de JIN Shu Bai 金舒白

La schizophrénie fait partie du domaine « Dian Kuang 癫狂» (psychose maniaco-dépressive) de la MTC. Sa survenue est en relation avec les troubles fonctionnels du Cœur, du Foie et de la Rate. Les atteintes internes dues aux perturbations émotionnelles constituent les facteurs déclencheurs.

Selon la MTC, le « Dian Zheng 癫证» (syndrome dépressif) est en général causé par une suractivité de la pensée due aux émotions entraînant un blocage psychoaffectif puis un dysfonctionnement du Foie et de la Rate. Il en résulte que les Jin Ye (liquides organiques) stagnent en formant des Tan (Mucosités) qui par la suite montent obstruer les orifices supérieurs en perturbant le Shen Ming (Clarté de l’Esprit).

Quant au « Kuang Zheng 狂证» (syndrome maniaque), il est souvent en relation avec des frustrations entraînant de la colère. Non exprimée, cette dernière engendre un Feu interne au niveau du Foie et de l’Estomac. Ce Feu fait monter les Tan (Mucosités) jusqu’à la tête pour perturber le Shen (Esprit) et les émotions. Le Xin Shen (Cœur-Esprit) n’a alors plus la capacité de s’autocontrôler.

  1. Le traitement du « Dian Zheng 癫证» (Principes thérapeutiques / Points / Points à ajouter en fonction des symptômes / Mode opératoire  / Actions des points)
  2. Le traitement du « Kuang Zheng 狂证» (syndrome maniaque) (Principes thérapeutiques / Points / Points à ajouter en fonction des symptômes / Mode opératoire  / Actions des points)
  3. Trois cas cliniques typiques

***

Rubrique : Autisme

9) L’étiopathologie de l’autisme selon la MTC par « Centre de consultation et d’enseignement ‘’Xing Lin’’ de Shang Hai 上海杏林教育咨询中心 »)

Les recherches effectuées de nos jours ont révélé qu’il existe des lésions cérébrales chez de nombreux enfants autistes. Dans un premier temps, on rapporte surtout l’anomalie des neurotransmetteurs du tronc cérébral. Dans 89% des cas d’autisme, il y a une anomalie du développement du vermis du cervelet. Dans 76% des cas, le fonctionnement du lobe temporal en relation avec la reconnaissance des visages et de la voix est mis en cause. Dans 40% des cas, on observe une hypertrophie d’amygdale, d’où les problèmes de cognition sociale. Dans 43% des cas, on constate une anomalie du lobe pariétal, d’où les troubles de l’attention et de la perception de l’espace. Par ailleurs, dans les différentes zones cérébrales mentionnées ci-dessus, l’apport sanguin est relativement insuffisant.

En somme, toutes les recherches convergent vers l’idée selon laquelle l’autisme est une maladie due à une croissance incomplète du cerveau. Cette conclusion se rapproche de la vision de la MTC en ce qui concerne  cette maladie. En effet, selon la MTC, l’autisme est à la fois en relation avec le Xian Tian (Inné ou Ciel Antérieur) et le Hou Tian (Acquis ou Ciel Postérieur). La naissance d’un enfant est une fusion du Jing (Essence) du père et du Xue (sang) de la mère. Il s’agit là de la « quintessence » des deux parents qui permet à la fois la fécondité et la gestation.

10) La relation entre l’autisme et  les cinq Zang (organes pleins ou de réserve énergétique) par « Xia Men Hua Xing Yi Yuan 厦门华兴医院 » (Hôpital ‘’Hua Xing’’, dans la ville de Xia Men, province de Fu Jian)

En Chine, nombreux sont les parents des enfants autistes qui se dirigent vers la médecine chinoise après avoir perdu confiance dans les traitements de la médecine occidentale. Le présent texte rapporte succinctement la vision que  de la MTC a de l’autisme. Selon la MTC, cette maladie provient avant tout d’un déficit des dispositions naturelles ou du Xian Tian (Inné ou Ciel Antérieur) et ensuite d’un manque de soins dans le Hou Tian (Acquis ou Ciel Postérieur). Médecine deux fois millénaires, la MTC étudie et traite l’autisme depuis des siècles. En effet, cette maladie et son traitement sont mentionnés dans de nombreux textes classiques connus tels que le « Yan Shi Xiao Er Fang Lun 阎氏小儿方论 » (Les formules pédiatriques du maître YAN), le « Tai Ping Sheng Hui Fang 太平圣惠方» (Formules sacrées du règne Tai Ping) et le « Yi Zong Jin Jian 医宗金鉴 »  (Miroir d’or de la médecine ancestrale) etc. Les enfants autistes ont des comportements spéciaux dont les causes peuvent être identifiées au niveau du pouls. Il faut savoir que chaque individu a son propre caractère à cause de la spécificité des ses Zang Fu (organes vitaux internes). C’est la raison pour laquelle les enfants autistes ne sont pas tous pareils. Néanmoins, la plupart d’entre eux présentent un pouls indiquant une faiblesse de la Rate suivie par celle du Cœur. Chez les enfants dont l’autisme est causé par l’usage de certains médicaments, le pouls indique la faiblesse soit du Cœur soit des Reins. La MTC accorde une très grande importance à l’examen des pouls et à l’observation. Il ne faut pas se tromper dans le diagnostic car la moindre erreur peut causer des problèmes très graves.

 11) Le traitement de l’autisme par l’acupuncture et le massage (Tui Na)  par WU Zhong Yi 吴忠义 et WU Hui 吴晦 (Service de médecine chinoise de l’Hôpital ‘’Nan Ya » », dans la ville de Shang Hai上海南亚医院中医科)

Bien que les causes de l’autisme infantile ne soient pas encore élucidées, elles sont inséparables de l’insuffisance des dispositions naturelles et du Xian Tian (Inné ou Ciel Antérieur), ainsi que du manque de soins du Hou Tian (Acquis ou Ciel Postérieur). Selon la MTC, cette maladie dont le siège se trouve au cerveau est due à une déficience du Cœur, du Foie, de la Rate et des Reins. Puisque le Cœur contrôle le Shen Ming (Clarté de l’Esprit), on dit traditionnellement que les troubles mentaux ainsi que les troubles de la parole et du comportement social sont en relation avec le Cœur.

Voici les principes thérapeutiques à appliquer dans le traitement de l’autisme infantile : nourrir le Foie et soutenir les Reins, renforcer la Rate et nourrir la moelle, désentraver le Qi du Cœur, accroître le Yuan Qi (Qi originel), relever les énergies vitales effondrées, détendre les Jing Luo. Par cette démarche, on agit surs la source du développement du corps de l’enfant en rendant son Shen (Esprit) plus intelligent, en stimulant son cerveau et en rééquilibrant le Yin et le Yang.

12) Observation clinique de 12 cas d’autisme traités par l’acupuncture par ZHANG Zhu Kang 张遂康  (Hôpital ‘’Yin Long’’, annexe de l’Hôpital ‘’Can Zhang’’, dans la ville de Wu Xi, province de Jiang Su 江苏省无锡市南长医院迎龙分院)

L’autisme est un trouble mental rarement rapporté dans les revues spécialisées en MTC. Jusqu’à présent, son étiologie n’est pas encore élucidée. Face à cette pathologie, la médecine moderne (occidentale) n’a pas de traitement spécifique. L’auteur de cet article a commencé à la traiter avec l’acupuncture et a obtenu des résultats satisfaisants depuis 1992.

Bilan sur 12 cas traités (11 garçons et 1 fille) âgés de 3 à 11 ans :

  • Grande efficacité (disparition des principaux signes, acquisition des fonctions nécessaires à une vie normale) : 4 cas (33,33%).
  • Efficacité moyenne (amélioration des principaux signes, acquisition partielle des fonctions nécessaires à une vie normale) : 4 cas (33,33%).
  • Sans efficacité (aucune amélioration) 4 cas (33,33%).

Le bilan des 12 cas traités nous indiquent que l’acupuncture peut procurer de bons effets sur l’autisme et ce, sans aucun effet secondaire. Quant aux cas où l’efficacité de l’acupuncture est nulle au niveau de l’amélioration mentale effective, l’auteur a pu constater que les fuites urinaires ont cessé après 5 à 6 séances. Tout ceci permet de dire que l’acupuncture présente une bonne perspective pour le traitement contre l’autisme.

 *** 

Rubrique : Points Zhong Chong (9 M.C.)

13) La détermination de la position du point Zhong Chong (9 M.C.) par LIU Yi 刘燚 (Hôpital Ao Yang dans la ville de Zhang Jia Gang 张家港澳洋医院), LI Wei Hong 李伟红 (Hôpital Chang Hai de l’Université militaire n° 2 dans la ville de Shang Hai 上海第二军医大学附属长海医院), CAI Zong Sheng 蔡宗升 (Service de physiothérapie de l’Hôpital de convalescence de la zone militaire de Chen Yang, dans la ville de Da Lian沈阳军区大连疗养院理疗医科)

En tant que point Jing-puits du Méridien « Shou Jue Yin – Xin Bao Luo », Zhong Chong (9 M.C.) dégage les actions suivantes : ouvrir les orifices pour sauver le patient dans le coma ou dans un état critique, disperser la Chaleur et rafraîchir le Cœur. Il fait partie des points d’acupuncture  souvent employés.  Selon l’ouvrage « Shu Xue Xue 腧穴学 » (Étude des points d’acupuncture) servant de cours officiel désigné par l’état chinois, ce point se situe au centre de l’extrémité du majeur. Cependant, dans d’autres manuels d’acupuncture-moxibustion ainsi que dans certains ouvrages d’acupuncture-moxibustion plus spécialisés, cette position n’est pas la même. La différence  est très grande.

  1. La position de Zhong Chong (9 M.C.) selon les ouvrages classiques
  2. La position du point Zhong Chong (9 M.C.) selon les ouvrages contemporains
  3. A) Au sommet ou à la pointe du centre de l’extrémité (ou du somment) du majeur
  4. B) À l’angle de l’ongle du majeur du côté cubital
  5. C) À l’angle de l’ongle du majeur du côté radial
  6. D) À plus d’un Fen de la racine de l’ongle du majeur
  7. Conclusion

14) 35 cas de pleurs nocturnes traités par une saignée à l’aide d’une aiguille triangulaire par TANG Zhong Sheng 唐中生 (Département des théories fondamentales de l’Institut de médecine chinoise de la ville de Gui Yang, province de Gui Zhong贵州省贵阳中医学院基础部), LI Xia 李霞 (École de santé de la ville de Gui Yang 贵阳卫生学校)

Les pleurs nocturnes font partie des troubles courants des nourrissons. Selon la MTC, ils sont causés par le Froid, la Chaleur et la peur. Ces pleurs surviennent pendant la nuit et peuvent, dans les cas graves, durer toute la nuit jusqu’à l’aube. Par contre, ils cessent pendant la journée. Par ailleurs, ils peuvent durer quelques jours voire quelques mois pour les cas graves. On les observe notamment chez les nourrissons ayant moins de six mois. Depuis 2002, les auteurs de cet article en avons traité 35 cas, avec des résultats satisfaisants par une saignée appliquée au point Zhong Chong (9 M.C.) à l’aide d’une aiguille triangulaire.

Bilan :

  • Guérison (nuit sans pleurs avec un sommeil normal, pas de rechute à plus d’un an) en une seule séance : 28 cas (80%).
  • Guérison en deux séances : 6 cas (17%).
  • Guérison en trois séances : 1 cas (3%).
  • L’efficacité est de 100%.

15) Observation clinique de 160 cas d’orgelet traités par la saignée du point Zhong Chong (9 M.C.)  par ZHOU Wei 周卫 (Hôpital de médecine chinoise de la localité de Shang Qiu, province de He Nan河南省商丘地区中医院), WANG Lian Ying王连营 (Clinique de la commune de Hei Liu Zhuang, dans la ville de Shang Qiu, province de He Nan 河南省商丘市黑刘庄乡卫生院)

L’orgelet est une inflammation d’une ou plusieurs glandes de Meibomius causée souvent par une infection de staphylocoque. Selon la MTC, le Foie a les yeux pour orifices. Les douleurs, l’érythème et la tuméfaction oculaires sont souvent en relation avec la montée du Feu du Foie. Il s’agit d’une Chaleur de type Plénitude.

La saignée est une thérapie externe singulière de la MTC. Ses principales actions sont : disperser la Chaleur, éliminer le Yu Xue (sang stagnant ou coagulé), arrêter les douleurs et réduire les tuméfactions. Les auteurs de cet article ont traité 160 cas d’orgelet avec la saignée appliquée au point Zhong Chong (9 M.C.), avec de bons résultats :

  • Guérison rapide (après une séance : disparition totale de la douleur, de l’érythème et de la tuméfaction en 1 ou 2 jours) : 148 cas (92,5%).
  • Guérison moins rapide (après 2 à 3 séances : disparition totale des signes et des symptômes en 3 à 4 jours) : 12 cas (7,5%).
  • L’efficacité est de 100%

 

*************