ATC-15

A.T.C Recueil n°15

23,00€

Textes sélectionnés, adaptés, traduits et annotés
par
LIN Shi Shan

  • 134 pages
  • Format A5 (14 cm x 20,5 cm)
  • 978-2-910589-31-8

 

Rubrique : « Foie »

1) Recherche sur la relation entre le stress et la fonction Shu Xie (dégagement ou propulsion des énergies) du Foie
2) La recherche et l’application de « la méthode acupuncturale consistant à débloquer le Foie et à réguler le Qi »
3) Première recherche sur les théories mettant en relation le Foie et la sexualité

Rubrique : « Diabète »

4) Une nouvelle voie dans le traitement du diabète par l’acupuncture-moxibustion
5) Le traitement par l’acupuncture-moxibustion de la neuropathie diabétique

Rubrique : « Douleurs »

6) Un bref exposé sur la relation entre les douleurs et les organes
7) 30 cas de migraine traités par la régulation acupuncturale du Shen (Esprit)
8) Traitement des douleurs de croissance par la puncture du point Si Du (9 T.R.)

Rubrique : « Tissus mous »

9) Les « lésions des tissus mous » de l’appareil locomoteur selon la MTC
10) Traitement par l’échauffement du manche des aiguilles au moxa de 151 cas de lésions des tissus mous aiguës de l’appareil locomoteur
11) Les Traitement des lésions des tissus mous (de l’appareil locomoteur) 

Rubrique : « Troubles tendineux (tendinite et ténosynovite) »

12) 153 cas de troubles tendineux (tendinite et ténosynovite) traités par la puncture en alignement, l’électropuncture et la moxibustion
13) 56 cas de troubles tendineux (tendinite et ténosynovite) traités par le moxa sans fumée

Rubrique : « Sida »

14) L’amélioration symptomatique de 36 cas du Sida par l’acupuncture-moxibustion
15) Observation du traitement acupunctural des neuropathies périphériques au cours du sida
16) Observation clinique de 24 cas de sida traités par l’acupuncture et l’auriculopuncture

Rubrique : « Immunité »

17) Le Zheng Qi et l’immunité
18) Un aperçu des effets de l’acupuncture-moxibustion sur les fonctions immunitaires
19) La moxibustion et l’immunité santé et de ralentir le processus de la vieillesse

Rubrique : « Couples de points »

20) Recherche sur les règles de la combinaison des « couples de points »
21) Quelques exemples dans le traitement des maladies par les couples de points en acupuncture-moxibustion 22) L’expérience du professeur Sheng Can Ruo dans le traitement des douleurs par l’emploi des couples de points

 

 

**********

Rubrique : « Foie »

1) Recherche sur la relation entre le stress et la fonction Shu Xie (dégagement ou propulsion des énergies) du Foie par Yan Shan etc. (Bureau de recherche en théories fondamentales de l’Université de médecine et de pharmacologie chinoises de la ville de Guang Zhou)
C’est à partir des théories occidentales sur le stress et des théories fondamentales de la MTC que les auteurs de cet article mettent en évidence la relation entre le stress et la fonction « Shu Xie » du Foie. D’après eux, cette fonction du Foie joue un rôle déterminant dans la survenue du stress. Ils confirment que le Foie est le centre régulateur de ce dernier.

2) La recherche et l’application de « la méthode acupuncturale consistant à débloquer le Foie et à réguler le Qi » par Lu Ming Xia (Candidat au doctorat en médecine chinoise de la promotion de 1998 de l’Institut de médecine chinoise de la ville de Tian Jin)
Cette méthode a été développée à partir de « la méthode acupuncturale pour la détente » (Xiao Yao Zhen Fa) méticuleusement mise au point par le professeur Chen Nai Ming qui fait partie des « Médecins âgés réputés de médecine chinoise » en Chine. Elle peut, d’après ce professeur qui a des décennies d’expérience clinique, prévenir et traiter efficacement de nombreuses maladies psychosomatiques.

3) Première recherche sur les théories mettant en relation le Foie et la sexualité par Zhou An Fang (Service de consultation des spécialistes rattaché à l’Institut de médecine chinoise de la province de Hu Bei)
1. La relation entre le Foie et l’organe génital externe (masculin)
2. La relation entre le Foie et l’érection
3. La relation entre le Foie et l’éjaculation
4. La relation entre le Foie et les désirs sexuels

***

Rubrique : « Diabète »

4) Une nouvelle voie dans le traitement du diabète par l’acupuncture-moxibustion par He Ling et Wang Rui Huang (Section d’acupuncture-moxibustion et de massage de l’Institut de médecine chinoise de la province de Shan Xi)
• Méthode : l’analyse sur la relation entre les Zang Fu et les Méridiens du Foie et de la Vésicule Biliaire permet de constater qu’il existe une relation entre ces deux Méridiens et le diabète.
• Conclusion : « Inhiber le Bois et soutenir la Terre » doit être un principe thérapeutique dans le traitement du diabète. Autrement dit, le traitement basé sur les Méridiens du Foie et de la Vésicule Biliaire constitue une nouvelle voie thérapeutique dans le traitement de cette maladie.

5) Le traitement par l’acupuncture-moxibustion de la neuropathie diabétique par Zhu Feng Shan et Wang Wei (Section d’acupuncture-moxibustion de l’Institut de médecine chinoise, province de Liao Ning)
Complications graves et fréquentes du diabète, les neuropathies diabétiques concernent plusieurs domaines et touchent quasiment tous les différents systèmes du corps. Les neuropathies périphériques font partie du domaine du Bi Zheng (syndrome rhumatismal) en MTC alors que les neuropathies végétatives font partie du domaine du Yu Zheng (syndrome de blocage). En général, dans ces neuropathies, les cas sont souvent aigus. Pour soulager le patient rapidement, on emploie principalement les points traitant ces problèmes et secondairement les points traitant le diabète. Une fois que les signes neurologiques ont disparus ou sont diminués, seuls les points traitant le diabète seront utilisés.

***

Rubrique : « Douleurs »

6) Un bref exposé sur la relation entre les douleurs et les organes par Wu Sheng Yan (Section de médecine fondamentale de l’Université de médecine et de pharmacologie chinoises de la ville de Nan Jing)
1. La relation entre les douleurs et le Cœur.
2. La relation entre les douleurs et le Foie
3. La relation entre les douleurs et le cerveau.

7) 30 cas de migraine traités par la régulation acupuncturale du Shen (Esprit) par Chen Lei (Service d’acupuncture-moxibustion de l’Hôpital de médecine chinoise de la ville de Ning Bo dans la province de Zhe Jiang)
La migraine est une forme de céphalée vasculaire. Selon les études épidémiologique, 40 % des habitants de l’Europe et de l’Amérique du Nord peuvent avoir, à une certaine période de leur vie, une céphalée sévère et la moitié d’entre eux souffrent de migraine. En 2004, lors d’un séjour de travail à Aechen en Allemagne, l’auteur de cet article a traité 30 cas de migraine par une régulation acupuncturale du Shen (Esprit).

8) Traitement des douleurs de croissance par la puncture du point Si Du (9 T.R.) par Wei Bo (Centre de formation en médecine chinoise et en acupuncture-moxibustion de la faculté de médecine de l’Université Ji Nan de la ville de Guang Zhou dans la province de Guang Dong)
D’une intensité variable, les douleurs de croissance peut durer plusieurs minutes voire plusieurs heures. Dans un petit nombre de cas, elle peut durer jour et nuit et ce pendant plusieurs mois jusqu’à 3 ans. La méthode de l’auteur de cet article permet de les éliminer plus tôt.

***

Rubrique : « Tissus mous »

9) Les « lésions des tissus mous » de l’appareil locomoteur selon la MTC Source : « Teng Tong Zhen Jiu Zhi Liao Xue » (Traitement des douleurs par l’acupuncture-moxibustion) rédigé par He Guang Xin et Qu Yan Hua, publié en 1994 par Zhong Guo Zhong Yi Yao Chu Ban She (Éditions de médecine et de pharmacologie chinoise de Chine)
Comprenant le torticolis, les entorses, les tendinites (épicondylite, périarthrite de l’épaule, tendinite du muscle sus-épineux…), les « lésions des tissus mous » sont dénommées en MTC « Shang Jin » (lésions des tendino-musculaires). Leurs causes peuvent être externes et internes.

10) Traitement par l’échauffement du manche des aiguilles au moxa de 151 cas de lésions des tissus mous aiguës de l’appareil locomoteur par Yang Zhong Yi et Zhao Xi Dong (Service sanitaire du 7ème corps de la police centrale de la ville de Shang Hai)
– Données cliniques
– Méthode thérapeutique
– Résultats
– Cas typique

11) Les Traitement des lésions des tissus mous (de l’appareil locomoteur) par une puncture dispersante et une pose de ventouse par Liu Xiao Qin (Hôpital de la succursale du chemin de fer An Kan, dans la province de Shan Xi)
– Données cliniques
– Méthode thérapeutique
– Résultats

***

Rubrique : « Troubles tendineux (tendinite et ténosynovite) »

12) 153 cas de troubles tendineux (tendinite et ténosynovite) traités par la puncture en alignement, l’électropuncture et la moxibustion par Cao Xiao Bin (Hôpital central du Chemin de fer de la ville de Wu Lu Bu Qi)
Affection inflammatoire aseptique, les troubles tendineux sont souvent dus, d’une part, à une lésion par frottement répétitif d’un tendon ou d’une gaine synoviale, et d’autre part, à une atteinte du Vent-Froid qui, en siégeant dans les Jing Luo, gêne la circulation du Qi et du Xue en provoquant de la douleur. L’expérience clinique permet de dire que la méthode présentée dans cet article est non seulement efficace mais également dépourvue d’effets secondaires et facile à mettre en œuvre.

13) 56 cas de troubles tendineux (tendinite et ténosynovite) traités par le moxa sans fumée par Wang Jia Yi (Hôpital de la sécurité publique de la ville de Tian Jin)
Les troubles tendineux (tendinite et ténosynovite) font partie du domaine de Bi Zheng (syndrome rhumatismal) de la MTC. Ils sont souvent causés par des efforts physiques soutenus et répétitifs auxquels s’ajoute une atteinte du Vent-Froid. En les traitant avec le moxa sans fumée, l’auteur de cet article obtient de bons résultats.

***

Rubrique : « Sida »

14) L’amélioration symptomatique de 36 cas du Sida par l’acupuncture-moxibustion par Zhou Wen Xue (Section de médecine chinoise de l’Hôpital n° 47 de l’Armée de libération, district de Xin Du, province de Si Chuan), Sun Yang et Wu Zhi Ping (Centre de recherche médicale de l’armée, zone militaire de Cheng Du)
Dans le cadre de la recherche des démarches thérapeutiques de cette maladie, les auteurs de cet article ont été envoyés en mission dans un hôpital militaire de la Zambie entre mai 1995 et mai 1996.

15) Observation du traitement acupunctural des neuropathies périphériques au cours du sida par Wei Ling (Bureau de recherche en acupuncture-moxibustion de la province de Shan Xi)
Les neuropathies périphériques font partie des principales manifestations du sida. Pour les traiter, en médecine occidentale, très souvent, on injecte de la vitamine B1 et B12 qui peuvent améliorer à court terme les symptômes. L’auteur de cet article (en mission dans un hôpital du Cameroun entre juillet 2000 et juillet 2001) a effectué une étude comparative entre le traitement acupunctural présenté ici et le traitement employant ces deux vitamines. Il en résulte que le premier est nettement plus efficace que le second.

16) Observation clinique de 24 cas de sida traités par l’acupuncture et l’auriculopuncture par Liu Ju Ming (Épique d’aide médicale de la province de Shan Dong envoyée en mission en Tanzanie)
En MTC, pour traiter cette maladie, on se base sur le diagnostic par la différenciation des syndromes physiopathologiques pour appliquer un traitement global. En parallèle, on applique un traitement symptomatique en employant des points appropriés. Une telle démarche permet de soulager ou d’améliorer la plupart des signes. Il faut noter que les points auriculaires sont particulièrement efficaces en cas de douleurs.

***

Rubrique : « Immunité »

17) Le Zheng Qi et l’immunité Source : « Zhong Yi Ji Chu Li Lun Nan Dian Jie Xi » (Explications des thèmes difficiles dans les théories fondamentales de la médecine chinoise), ouvrage rédigé sous la direction de Sun Guang Ren et publié en 2001 par Zhong Guo Zhong Yi Yao Chu Ban She (Éditions de médecine et de pharmacologie chinoises de Chine)
L’une des notions les plus importantes et fondamentales de la MTC, le Zheng Qi désigne non seulement la capacité de l’organisme à lutter contre les maladies mais aussi la capacité de se rétablir (récupérer). Cette notion comprend également le bon fonctionnement des Zang Fu, Jing Luo, du Qi et du Xue (sang). L’immunité est une notion fondamentale en médecine occidentale moderne. Selon cette dernière, le système immunitaire permet à l’organisme, dans un premier temps, de distinguer le soi du non soi, puis dans un deuxième temps, d’éliminer ou neutraliser les éléments étrangers. Ce texte éclaire la relation entre ces deux notions.

18) Un aperçu des effets de l’acupuncture-moxibustion sur les fonctions immunitaires par Zheng Bin (Institut de médecine chinoise de la province de Fu Jian)
1. Effets de l’acupuncture-moxibustion sur l’immunité non spécifique
– L’acupuncture-moxibustion peut augmenter la fonction phago-cytaire des macrophages
– L’acupuncture-moxibustion peut augmenter le taux des leucocytes
– L’acupuncture-moxibustion peut augmenter l’activité des cellules NK
– L’acupuncture-moxibustion peut exercer des effets sur les fonctions immunitaires des globules rouges.
2. Effets de l’acupuncture-moxibustion sur l’immunité spécifique
– Effets sur les cellules T
– Effets sur l’immunité humorale
3. Effets anti-vieillesse de l’acupuncture-moxibustion
4. Le mécanisme fonctionnel de l’acupuncture-moxibustion dans le système immunitaire

19) La moxibustion et l’immunité par Xu Lan Feng (Université de médecine et de pharmacologie chinoises de la ville de Nan Jing)
La moxibustion peut renforcer et réguler l’immunité cellulaire et l’immunité humorale. Elle peut également augmenter les immunoglobulines. C’est dans ce contexte qu’elle nous permet non seulement de traiter et prévenir les maladies mais également de préserver la santé et de ralentir le processus de la vieillesse.

***

Rubrique : « Couples de points »

20) Recherche sur les règles de la combinaison des « couples de points » par Wu Cheng Zhang (Section d’acupuncture-moxibustion de l’Institut de médecine chinoise de la province d’An-Hui)
Les « couples de points » (Dui Xue) désignent les combinaisons formées par deux points dont les actions fortes, stimulantes et ascendantes s’allient respectivement aux actions douces, apaisantes et descendantes. Les grands acupuncteurs des différentes époques historiques chinoises accordent une très grande importance à ce genre d’association de points qui, bien formée, donne d’excellents résultats.

21) Quelques exemples dans le traitement des maladies par les couples de points en acupuncture-moxibustion par Li Guang Zhou (Hôpital populaire n° 5 de la ville de Nan Chong, province de Si Chuan)
1. Le couple Ren Zhong (26 D.M.) et Wei Zhong (40 V.) traite le lumbago
2. Le couple Lian Quan (23 R.M.) et Tong Li (5 C.) traite l’aphasie consécutive à un Zhong Feng (attaque du Vent ou accident vasculaire cérébral)
3. Le couple Dan Zhong (17 R.M.) et Qi Hai (6 R.M.) traite l’asthme de type déficience
4. Le couple Shen Shu (23 V.) et Guan Yuan (4 R.M.) traite les diarrhées matinales
5. Le couple Zhong Wan (12 R.M.) et Zu San Li (36 E.) traitent la gastralgie
6. Le couple Shen Men (7 C.) et San Yin Jiao (6 Rt) traitent l’insomnie

22) L’expérience du professeur Sheng Can Ruo dans le traitement des douleurs par l’emploi des couples de points par Li Guang Zhou (Hôpital populaire n° 5 de la ville de Nan Chong, province de Si Chuan)
Après plusieurs décennies de pratique, le professeur Sheng Can Ruo connaît assez bien les douleurs qui font partie des symptômes souvent rencontrés en clinique. C’est un spécialiste de l’usage des couples de points dans le traitement des douleurs. Cependant, son traitement est avant tout celui basé sur le diagnostic par la différenciation des syndromes physiopathologiques. D’après lui, les points couplés traitant les douleurs sont plus efficaces que s’ils sont employés seuls. Par ailleurs, certains points utilisés individuellement ne dégagent pas d’effets antalgiques.

 

**********