Couverture-syndromes-(couleur)

Traitement des Syndromes en Acupuncture Traditionnelle

58,00€

Description du produit

par
LIN Shi Shan

Avec la collaboration du
Docteur Michel Dubuisson
 

  • 464 pages
  • Format A5 (14 cm x 20,5 cm)
  • ISBN 978-2-910589-02-1

 

L’acupuncture-moxibustion est une partie importante de la Médecine Traditionnelle Chinoise (M.T.C.). Ses fondements théoriques et pratiques sont ceux de la M.T.C. pour laquelle la différenciation des syndromes (BIAN ZHENG) est une notion capitale. Le traitement est fonction du diagnostic établi à partir des syndromes. Il comporte une prescription de points à stimuler selon une technique opératoire appropriée.

Depuis longtemps déjà, une mauvaise connaissance de l’acupuncture traditionnelle a laissé se répandre l’idée que cet art de guérir était purement symptomatique, dépourvu de fondement théorique. Il consisterait à prendre les zones douloureuses pour points de traitement. Une telle opinion est injustifiée au regard des données développées dans cet ouvrage. Pour obtenir de bons résultats, un praticien en acupuncture traditionnelle doit se conformer aux préceptes fondamentaux de la M.T.C. et appliquer le traitement après avoir établi un diagnostic selon la différenciation des syndromes.

Comme le soulignent la plupart des Maîtres chinois, ignorer les syndromes, c’est ignorer l’essence de la M.T.C. L’étude du traitement des syndromes est par conséquent incontournable. Ce présent ouvrage a donc été motivé par cette nécessité et par l’absence, jusqu’à présent, en France, de traité en acupuncture qui lui soit consacré de façon spécifique. Fruit d’un travail de synthèse à partir d’authentiques sources chinoises, cet ouvrage se divise en trois grandes parties :
– Mécanismes thérapeutiques de l’acupuncture-moxibustion.
– Règles d’application thérapeutique.
– Traitement selon la différenciation des syndromes.

Chacune de ces parties fait l’objet d’analyses concrètes permettant aux étudiants de maîtriser les différentes méthodes de différenciation des syndromes. Cette maîtrise leur donnera accès à une solide pratique clinique en acupuncture traditionnelle.

*********
 

13.1 Poumon

13.1.1 Notion

Le Poumon contrôle la respiration et l’énergie de l’ensemble du corps. Il est en liaison avec la peau et les poils qui se trouvent à la superficie du corps. Il communique avec la gorge (larynx et pharynx) et le nez qui se situent en haut du corps. C’est un organe fragile qui ne supporte ni le froid ni la chaleur. C’est pourquoi il est le premier organe touché par les perversités externes qui pénètrent dans le corps par la voie des pores, de la bouche ou du nez.

Grâce au réseau des méridiens, le sang de l’ensemble du corps se réunit au Poumon. Ce dernier, par le biais de la respiration, envoie le sang dans tout le corps. De plus, le Poumon aide le Cœur à faire circuler l’énergie et le sang. De ce fait, une maladie chronique du Poumon peut, à la longue, toucher les autres organes notamment la Rate, les Reins, le Foie et le Gros Intestin.

Au niveau des méridiens, cet organe est notamment en relation avec les quatre méridiens suivants :
– Méridien du Poumon
– Méridien du Gros Intestin, méridien couplé
– Méridien des Reins qui entre en contact avec le Poumon après avoir traversé le Foie et le diaphragme
– Méridien du Foie dont une branche rejoint le Poumon après avoir traversé le Foie et le diaphragme.

Sur le plan pathologique, les affections du Poumon sont surtout liées à la perturbation de sa fonction de diffusion et de dégagement, d’une part, des mouvements descendants de son énergie, d’autre part.

Signes :
– toux
– asthme, dyspnée
– hémoptysie
– oppression
– douleurs thoraciques
– obstruction nasale
– écoulement nasal
– épistaxis
– douleurs et gonflement de la gorge
– aphonie etc.

Dans le cas où les affections du Poumon atteignent le Gros Intestin, on peut observer : constipation ou diarrhée.

Bien que nombreuses, les affections du Poumon se distinguent généralement en deux types : plénitude et déficience.

1) Plénitude :
– Les perversités externes siègent dans la couche superficielle en bloquant la fonction de diffusion et de dégagement du Poumon.
– La chaleur associée aux mucosités ou le froid associé aux mucosités s’accumulent dans le Poumon en bloquant sa fonction de diffusion et de dégagement.

2) Déficience :
– Le Poumon n’est plus soutenu par la Rate déficiente.
– La déficience des Reins atteint le Poumon.

 

*******

13.1.3 Traitement des syndromes de déficience du Poumon

13.1.3.1 Déficience de l’énergie du Poumon (FEI QI XU)

Cette déficience indique un affaiblissement fonctionnel du Poumon avec :
– montée à contre-courant de l’énergie du Poumon
– perturbation dans le mécanisme d’ouverture et de fermeture du Poumon
– manque de fermeté dans la défense externe.

Causes :
– faible constitution physique congénitale
– surmenage chronique entraînant des faiblesses internes comme par exemple une déficience de la Rate, qui ne peut plus dès lors fournir les essences nécessaires au Poumon
– toux chronique épuisant l’énergie du Poumon.

Ce syndrome s’observe souvent à la dernière phase de certaines maladies ou dans certaines affections chroniques du Poumon.

Signes :
– toux
– asthénie
– lassitude mentale
– voix faible
– dyspnée aggravée par l’effort
– mucosités claires et fluides
– frilosité avec propension au rhume ou à la grippe
– transpiration spontanée
– fatigue
– absence d’envie de parler par manque de souffle
– teint pâle ou blanc
– langue grosse et pâle avec enduit blanc
– pouls vide (XU) et faible (RUO).

Principe thérapeutique : reconstituer l’énergie du Poumon.

Points choisis :

Quatre groupes de points sont proposés (au choix) :

 1) TAN ZHONG (17 R.M.) : point réunion de l’énergie ; FEI SHU (13 V.) : point SHU dorsal du Poumon ; TAI YUAN (9 P.) : point YUAN ; PI SHU (20 V.) : point SHU dorsal de la Rate ; YU JI (10 P.) : point relatif au méridien affecté

 2) TAN ZHONG (17 R.M.), FEI SHU (13 V.), TAI YUAN (9 P.), QI HAI (6 R.M.).

3) ZHONG FU (1 P.), LIE QUE (7 P.), CHI ZE (5 P.), ZU SAN LI (36 E.), FEI SHU (13 V.), GAO HUANG (43 V.)

En cas de transpiration spontanée et de frilosité graves, ajouter : DA ZHUI (14 D.M.), WEI ZHONG (40 V.)

4) ZHONG FU (1 P.), TAI YUAN (9 P.), HE GU (4 G.I.)

 Mode opératoire :

– groupe n° 1 et 2 : puncturer en tonification et échauffer le manche des aiguilles au moxa
– groupe n° 3 : puncturer les quatre premiers points en tonification, chauffer FEI SHU (13 V.) et GAO HUANG (43 V.) au moxa, puncturer DA ZHUI (14 D.M.) et WEI ZHONG (40 V.) en tonification avant d’y appliquer des ventouses
– groupe n° 4 : puncturer en tonification

 

*********

 

 

Première partie : Mécanismes thérapeutiques de l’acupuncture-moxibustion

Chapitre 1 Régulation de l’équilibre entre le YIN et le YANG

Chapitre 2 Soutien de l’énergie droite et élimination des énergies perverses

Chapitre 3 Libération de la circulation méridienne

Deuxième partie : Règles d’application thérapeutique

Chapitre 4 Reconstituer les états de déficience et disperser les états de plénitude
– Notion fondamentale
– Application
– Méthodes de reconstitution
– Méthodes de dispersion

Chapitre 5 Rafraîchir les états de chaleur et réchauffer les états de froid
Notion fondamentale
– Bases théoriques
– Application
– Méthodes de rafraîchissement
– Méthodes de réchauffement

Chapitre 6 Méthode de régulation
Notion fondamentale
– Les méthodes de régulation les plus appliquées

Chapitre 7 Traitement de la cime et de la racine de la maladie
Notion fondamentale sur la cime (BIAO) et la racine (BEN)
– Application clinique

Chapitre 8 Traitement « normal » et traitement « paradoxal »
Traitement normal
– Traitement paradoxal

Chapitre 9 Appliquer différents traitements à une même maladie et appliquer un même traitement à des maladies différentes
Notion fondamentale
– Applications cliniques

Chapitre 10 Traitement local ou symptomatique et traitement de fond
Traitement local ou symptomatique
– Traitement de fond ou traite-ment général
– Traitement à la fois local et général

Chapitre 11 Traitement selon le temps, l’environnement et l’individu
Traitement selon le temps
– Traitement selon l’environnement
– Traitement selon l’individu

Troisième partie : Traitement selon la différenciation des syndromes

Chapitre 12 Traitement basé sur le diagnostic selon les Huit Principes Directeurs
Superficie-profondeur (5 syndromes)
– Froid-chaleur (9 syndromes)
– Déficience-plénitude (7 syndromes)
– YIN-YANG (2 syndromes)

Chapitre 13 Traitement basé sur le diagnostic par différenciation des syndromes des viscères
Poumon (7 syndromes)
– Gros Intestin (6 syndromes)
– Rate (9 syndromes)
– Estomac (8 syndromes)
– Cœur (9 syndromes)
– Intestin Grêle (3 syndromes)
– Reins (7 syndromes)
– Vessie (2 syndromes)
– Péricarde (1 syndrome)
– Triple Réchauffeur (2 syndromes)
– Foie (8 syndromes)
– Vésicule Biliaire (3 syndromes)
– Syndromes touchant simultanément deux organes (14 syndromes)

Chapitre 14 Traitement basé sur le diagnostic par différenciation des syndromes des méridiens
– SHOU TAI YIN
– SHOU YANG MING
– ZU YANG MING
– ZU TAI YIN
– SHOU SHAO YIN
– SHOU TAI YANG
– ZU TAI YANG
– ZU SHAO YIN
– SHOU JUE YIN
– SHOU SHAO YANG
– ZU SHAO YANG
– ZU JUE YIN
– DU MAI
– REN MAI
– CHONG MAI
– DAI MAI
– YANG QIAO MAI
– YIN QIAO MAI
– YANG WEI
– YIN WEI

Chapitre 15 Traitement des syndromes de l’énergie et du sang (En complément : Traitement des syndromes des liquides organiques)
Syndromes de l’énergie
– Syndromes du sang
– Syndromes de l’énergie et du sang
– Syndromes des liquides organiques

Chapitre 16 Traitement des principales causes pathogènes
Vent, feu, humidité et mucosités-glaires (En complément : canicule, sécheresse, froid)
– Perturbations émotionnelles, alimentation inadéquate, surmenage, manque d’activité

Chapitre 17 Traitement des syndromes du système des six méridiens
Syndrome du TAI YANG
– Syndrome du YANG MING
– Syndrome du SHAO YANG
– Syndrome du TAI YIN
– Syndrome du SHAO YIN
– Syndrome du JUE YIN

Chapitre 18 Traitement des syndromes du système des quatre couches défense-énergie-nutrition-sang
Syndrome de la couche de défense : agression de la superficie par la tiédeur
– Syndrome de la couche d’énergie
– Syndrome de la couche de la nutrition
– Syndrome de la couche du sang

Chapitre 19 Traitement des syndromes du système des Trois Foyers
Syndrome du Foyer Supérieur
– Syndrome du Foyer Moyen
– Syndrome du Foyer Inférieur

*******

Annexe :

Points usuels des viscères :
1) Cœur
2) Intestin Grêle
3) Poumon
4) Gros Intestin
5) Rate
6) Estomac
7) Foie
8) Vésicule Biliaire
9) Reins
10) Vessie

**********

(Le détail de cette table de matières peut être consulté dans le catalogue de l’Institut Yin-Yang que vous pouvez télécharger à la page d’accueil)