methode

Méthodes de puncture du professeur QIU Mao Liang

30,60€

Description du produit

(en DVD doublé en français et accompagné d’un livret)

par le Professeur
QIU Mao Liang

(de l’Université de médecine et de pharmacologie chinoises de Nan Jing)

Traduction, adaptation et annotation de
LIN Shi Shan

 

  • DVD de 30 minutes
  • Livret de 32 pages en format A5 (14 cm x 20,5 cm)
  • ISBN 2-910589-15-3

 

L’importance de la puncture est sans cesse soulignée par les maîtres anciens et modernes chinois car il s’agit de l’un des facteurs déterminant le résultat thérapeutique.

Né en 1913 et praticien depuis 50 ans, le Professeur Qiu Mao Liang est l’un des acupuncteurs les plus connus en Chine à l’heure actuelle. En DVD doublé en français, il montre lui-même ses méthodes de puncture et ses commentaires sont ajoutés à la démonstration. Quant au livret qui accompagne le DVD, il est le support écrit de cette dernière : on y lira le texte intégral des commentaires du DVD mais également les notes du traducteur qui enrichissent les données d’origine. Ce document visuel et écrit permet aux étudiants et aux praticiens de cette discipline d’accéder aux méthodes de puncture authentiques allant des manipulations simples à celles qui sont les plus sophistiquées.

A part les méthodes fondamentales et complexes de tonification et de dispersion (section 6 et 7), on y découvira également :
– les différentes méthodes d’insertion de l’aiguille (section 2)
– certaines manipulations effectuées avant l’insertion de l’aiguille qui sont destinées à préparer le terrain et d’autres qui consistent à favoriser l’arrivée du Qi ou à faire circuler le Qi pendant la pause de l’aiguille (section 5 :  » manipulations annexes ou complémentaires »)
– les méthodes employées surtout en cas de douleurs rhumatismales (section 9 :  » techniques diverses « )
– les techniques de puncture spéciales que sont la puncture transperçante et la puncture réservée aux aiguilles longues.

Chacune de ces méthodes fait l’objet d’une explication portant non seulement sur le geste mais également sur leurs effets thérapeutiques (exemple : la méthode  » Le feu enflamme la montagne  » est notamment indiquée en cas de rhumatisme de type froid avec un engourdissement rebelle et persistant et dans toutes les maladies de type froid.)

*

Nous vous informons que ces méthodes ont été enregistrées dans les années 90 en cassettes VHS (basse définition). Nous les avons transférées en DVD en 2008 (après les avoir diffusées en cassette VHS) mais cela ne permet pas de les transformer en définition DVD, d’où la qualité médiocre des images en plein écran. Cependant, en écran réduit (10 cm X 20 cm),  les images sont nettes et tout à fait visibles. Nous vous conseillons de les visionner avec le lecteur VLC.

 

******

 

Avant-propos                   

 

1. La tenue de l’aiguille

1.1 Tenir l’aiguille d’une seule main

1.2 Tenir l’aiguille à deux mains


2) L’insertion de l’aiguillle              

2.1 L’insertion à une seule main

2.2 L’insertion à deux mains

2.3 L’insertion en s’aidant d’une pression de l’ongle

2.4 L’insertion dite “ avec écartement ” (de la peau)

2.5 L’insertion en tenant l’aiguille par le corps (et non par le manche)

2.6 L’insertion en surélevant la peau par pincement

2.7 L’insertion par chiquenaude

2.8 L’insertion à l’aide d’un guide tubulaire


3) L’orientation de l’aiguille

3.1 La puncture perpendiculaire

3.2 La puncture dite “ oblique ”

3.3 La puncture dite “ horizontale ”


4. Les manipulations fondamentales de l’aiguille après insertion

4.1 Le va-et-vient vertical

4.2 La rotation alternée


5. Les manipulations annexes ou complémentaires.

5.1 La palpation du point avant puncture

5.2 La palpation avec le bout de l’ongle

5.3 Le massage du méridien

5.4 La pression avec le bout des ongles

5.5 La rotation unilatérale dite “l’enroulement de l’aiguille”

5.6 La technique dite de “ l’envol de l’aiguille ”

5.7 Le mouvement de balancier

5.8 L’oscillation rotatoire

5.9 La vibration verticale.

5.10 Le pilonnage

5.11 La chiquenaude contre le manche

5.12 Le grattage du manche


6. Les techniques fondamentales de tonification et de dispersion

6.1 Tonifier et disperser par la rotation

6.1.1 La rotation simple

  • Tonification
  • Dispersion

6.1.2 La rotation orientée et dissymétrique

  • Tonification
  • Dispersion

6.2 Tonifier et disperser par le va-et-vient vertical

  • Tonification
  • Dispersion

6.3 Tonifier ou disperser en fonction du sens de circulation

  • Tonification
  • Dispersion

6.4 Tonifier ou disperser en jouant sur la vitesse de mouvements

  • Tonification
  • Dispersion

6.5 Tonifier ou disperser en ouvrant ou en fermant

  • Tonification
  • Dispersion

6.6 Tonifier ou disperser selon la règle du « neuf-six »

  • Tonification
  •  Dispersion

6.7 La tonification-dispersion modérée


7. Les techniques complexes de tonification et de dispersion

7.1 Le feu enflamme la montagne

7.2 La fraîcheur atteint le ciel

7.3 Le Yin caché dans le Yang

7.4 Le Yang caché dans le Yin

7.5 Le dragon bleu basculant sa queue

7.6 Le tigre blanc basculant la tête

7.7 Le combat entre le dragon et le tigr


8. La pause dans la puncture où l’aiguille est laissée en place

8.1 La pause passive

8.2 La pause active


9. Techniques diverses

9.1 La puncture en alignement

9.2 L’extension de la puncture

9.3 L’aiguille adjacente

9.4 La puncture tri-directionnelle


10. Méthodes de puncture courantes modernes.

10.1 La puncture transperçante

10.2 Les techniques réservées aux aiguilles longues

 

***********