ATC-5-(couverture-couleur)

A.T.C Recueil n°5

20,75€

Textes sélectionnés, adaptés, traduits et annotés
par
LIN Shi Shan

  • 132 pages
  • Format A5 (14 cm x 20,5 cm)
  • ISBN 978-2-910589-19-6

1) Formules anti-infectieuses en acupuncture-moxibustion

2) Les éclaircissements sur le  » Xin Bao Jing  » (méridien de l’enveloppe du cœur)

3) La révision de certaines données anciennes par le Professeur Qiu Mao-Liang

4) Efficacité de la puncture multiple dans le traitement de 117 cas d’arthralgies

5) Cas complexes et difficiles traités en acupuncture-moxibustion par la différenciation des syndromes physiopathologiques

6) L’expérience du Maître Ge Shu-Han dans le traitement des névralgies du trijumeau (avec 2656 cas observés)

7) Expérience du Médecin Chef Gao Xi-Zhang dan l’utilisation des points Shu dorsaux

8) Les règles de l’application clinique des points Shu dorsaux

9) Le syndrome prémenstruel traité par acupuncture : à propos du traitement de 60 patientes

10) Expériences dans le traitement des maladies mentales par l’acupuncture-moxibustion

11) Les règles de la profondeur de la puncture

12) 32 cas de polynévrite diabétique traités en acupuncture-moxibustion

13) L’importance de la recherche sur les symptômes et les syndromes physiopathologiques en acupuncture-moxibustion

14) Quelques exemples dans l’application des points de jonction et de croisement

15) La perte du Qi et le maintien du Qi pendant le processus acupunctural

16) Recherche sur le traitement des vomissements à partir des Reins

 

***********

1) Formules anti-infectieuses en acupuncture-moxibustion par Xiao Shao-Xing (Professeur du Centre international de formation en acupuncture-moxibustion, Institut de médecine chinoise de la ville de Nan Jing)
– Oreillons : Formule pour rafraîchir la chaleur et éliminer la tuméfaction (composition, indications, adaptations, explications, cas cliniques )
– Coqueluche : Formule pour calmer la toux et éliminer les mucosités
– Dysenterie (4 formules) : Formule pour rafraîchir la chaleur et éliminer l’humidité ; Formule pour réchauffer le Centre et éliminer l’humidité ; Formule pour régulariser le Centre et éliminer le trismus ; Formule pour reconstituer la Rate et les Reins
– Paludisme : Formule pour dégager le Yang et arrêter le paludisme

2) Les éclaircissements sur le  » Xin Bao Jing  » (méridien de l’enveloppe du cœur) par Zhang Jian-Bin (Département d’acupuncture-moxibustion, hôpital Da Zhong attaché à la Faculté de médecine Dong Nan de la ville de Nang Jing) et Wang Ling- Ling (Collège médical clinique n° 2, Université de médecine et de pharmacopée chinoises de la ville de Nan Jing)
– Problématique
– Les données relatives au Xin Bao Luo selon le chapitre 10 du Ling Shu
– D’autres données du Ling Shu concernant le Xin Bao Luo
– Les données concernant le Xin Bao Luo d’autres ouvrages
– Conclusion

3) La révision de certaines données anciennes par le Professeur Qiu Mao-Liang par Chen De-Cheng et Wu Zhong-Chao (Bureau de recherche en acupuncture-moxibustion, Institut de recherche en médecine chinoise de Chine)
– À propos de  » Re Zhe Ji Zhi  » (sens littéral apparent : Face à ce qui est chaud, il faut une action rapide)
– À propos des interdictions acupuncturales
– À propos de la possibilité de la moxibustion dans les syndromes de chaleur
– À propos de l’absence d’effets tonifiants de l’acupuncture
– À propos de  » tirer une barque à contre-courant  » (méthode thérapeutique employée pour traiter la dysenterie mêlée à une atteinte externe : aversion pour le froid, fièvre, céphalée, courbature, absence de transpiration)
– Conclusion

4) Efficacité de la puncture multiple dans le traitement de 117 cas d’arthralgies par Xie Ji-Guan (Département d’acupuncture-moxibustion, Hôpital de médecine chinoise du district de Cang-Xi, province de Si- Chuan)
– Données cliniques
– Méthodes thérapeutiques
A) Choix des points (points principaux ; points secondaires à associer aux points principaux)
B) Méthodes de puncture (puncture à deux aiguilles ; puncture à trois aiguilles ; puncture à cinq aiguilles)
– Résultats (critères d’efficacité ; étude comparative)
– Cas clinique
– Conclusion

5) Cas complexes et difficiles traités en acupuncture-moxibustion par la différenciation des syndromes physiopathologiques par Tang Wei-Hua (Hôpital de médecine chinoise du district de Hei-Ze, province de Yun-Nan)
– Cas complexe, combinaison de : rhumatismes, céphalées et troubles urinaires (signes, diagnostic en MTC, principes thérapeutiques, traitement, résultat du traitement, conclusion)
– Cas complexe, combinaison de : céphalées, toux et sinusite (signes, diagnostic, choix de points, mode opératoire, résultats, conclusion)

6) L’expérience du Maître Ge Shu-Han dans le traitement des névralgies du trijumeau (avec 2656 cas observés) par Huang Xiao Jie (Hôpital n° 463 de l’Armée de libération)
– Choix des points essentiels
– Une insertion rapide des aiguilles avec une manipulation forte
– Grande efficacité sans effets secondaires
– Effets de court terme (sur 2656 cas traités avec une moyenne de 24 séances)
– Efficacité à long terme
– Points importants de la méthode
– Les sensations acupuncturales assurent l’efficacité du traitement
– Moment propice au traitement
– Effets antalgiques
– D’autres remarques

7) Expérience du Médecin Chef Gao Xi-Zhang dan l’utilisation des points Shu dorsaux par Zhou Li-Sha (Institut médical des employés de la ville de Wu Han)
– Méthode de localisation des points Shu dorsaux
– Choix de l’instrument thérapeutique (aiguilles, moxa, ventouses)
– Profondeur et l’angle de l’insertion des aiguilles
– Manipulation d’aiguille
– Amplification des effets acupuncturaux
– Cas clinique

8) Les règles de l’application clinique des points Shu dorsaux par Tao Kun (Hôpital de médecine chinoise du quartier Qin Huai de la ville de Nan Jing)
– Choix en fonction des organes affectés
– Choix en fonction de la relation Biao-Li des organes atteints
– Choix en fonction de la théorie des Cinq Mouvements
– Choix en fonction du principe  » tonifier la mère en cas de déficience du fils et disperser le fils en cas de plénitude de la mère  »
– La tonification de la mère en cas de déficience du fils
– Dispersion du fils en cas de plénitude de la mère
– Association des points Shu dorsaux à d’autres points spécifiques
– La combinaison des points Shu dorsaux et des points Yuan
– La combinaison des points Shu dorsaux et des point Mu
– La combinaison des points Shu dorsaux et des points de réunion
– La combinaison des points Shu dorsaux et des Cinq Points Shu (antiques)
– Cas cliniques

9) Le syndrome prémenstruel traité par acupuncture : à propos du traitement de 60 patientes par Zhang Wei Fang (Département d’acupuncture-moxibustion, Hôpital n° 1 attaché à l’Institut médical  » Jia Mu Shi « , province de Hei Long Jiang), Bei Yong Li (Clinique du quartier Xin Xing de la ville de Qi Tai He, province de Hei Long Jiang), Zhang Wei Zhi (Département de pharmacologique, Hôpital n° 1 attaché à l’Institut médical  » Jia Mu Shi « , province de Hei Long Jiang)
– Données cliniques (données générales, principaux signes, critères du diagnostic)
– Méthodes thérapeutiques
– Critères et résultats du traitement
– Cas clinique
– Explications

10) Expériences dans le traitement des maladies mentales par l’acupuncture-moxibustion par Ding De Zheng (Département de psychiatrie, Clinique  » Zhu Ji  » du district de Se Qi, province de He Nan)
– Shen Ting (24 D.M.) en puncture transperçant jusqu’à Shang Xing (23 D.M.) pour traiter la catatonie (observée dans la schizophrénie)
– Yi Feng (17 T.R.) associé à Feng Long (40 E.) pour traiter les hallucination auditives
– Tong Li (5 C.) associé à Xian Gu (43 E.) pour traiter l’aliénation mentale au comportement enfantin
– Tai Chong (3 F.) associé à Feng Fu (16 D.M.) pour traiter la manie caractérisée par la colère
– Yin Xi (6 C.) associé à Shen Men en point auriculaire pour traiter la manie caractérisée par l’euphorie
– Bai Hui (20 D.M.) associé à Si Shen Cong (PC 29 / P.E-C.F. 1) pour traiter la dépression
– Conclusion

11) Les règles de la profondeur de la puncture par Hu Jin-Sheng (Bureau de recherche en acupuncture-moxibustion, Institut de recherche en médecine chinoise de Chine)
– Localisation anatomique du point
– Âge et constitution physique
– Nature et position des maladies
– Saisons
– Particularités des points

12) 32 cas de polynévrite diabétique traités en acupuncture-moxibustion par Wu Shu-Jun (Hôpital du Chemin de fer de Su Jia Tun, filiale du Chemin de fer de la ville de Shen Yang)
– Données générales
– Traitement selon la différenciation des syndromes
– Déficience du Qi et de stase de sang (8 cas)
– Déficience du Yin avec présence d’humidité-chaleur (6 cas)
– Déficience simultanée du Qi et du Yin avec obstruction du froid et de l’humidité (8 cas) :
– Explications
– Résultat du traitement

13) L’importance de la recherche sur les symptômes et les syndromes physiopathologiques en acupuncture-moxibustion par Xin Li et Chen Yi-Xin (Université de médecine et de pharmacologie chinoises de Bei Jing)
– La tendance générale accorde plus de considération aux symptômes qu’aux syndromes
– Pourquoi la recherche sur les symptômes est-elle devenue dominante ?
– Importance de la recherche sur les syndromes

14) Quelques exemples dans l’application des points de jonction et de croisement par Ji Xiao-Ping (Bureau de recherche en acupuncture-moxibustion, Institut de recherche en médecine chinoise de la Chine)
– Insomnie tenace
– Fibromyome
– Retard de croissance (séquelle du traumatisme natal)
– Céphalée
– Conclusion

15) La perte du Qi et le maintien du Qi pendant le processus acupunctural par Huang Jian-Jun (Institut d’enseignement d’outremer, Université de la ville Xia-Men)
– Définition de la perte du Qi (Shi Qi) et du maintien du Qi (Shou Qi)
– Causes de la perte du Qi
– Insertion trop rapide ou trop forte de l’aiguille faisant disparaître progressivement les sensations acupuncturales
– Une amplitude trop grande dans la manipulation de l’aiguille en tonification ou en dispersion
– Le manque de la concentration du patient ou la tolérance des aiguilles due la fréquence des séances
– Méthodes pour maintenir du Qi
– Maintient du Qi en gardant l’aiguille entre les doigts (Chi Zhen Shou Qi Fa)
– Maintien du Qi par blocage de l’aiguille (Zhi Zhen Shou Qi Fa)
– Maintient du Qi par la manipulation de l’aiguille

16) Recherche sur le traitement des vomissements à partir des Reins par Li Rui (Département d’acupuncture et de massage, Université de médecine et de pharmacologie chinoise de Bei Jing)
– Étiopathologie
– Cas clinique typique
– Conclusion

 

***********