ATC-10-couverture-couleur-à-imprimer

A.T.C Recueil n°10

23,00€

Textes sélectionnés, adaptés, traduits et annotés
par
LIN Shi Shan

  •  136 pages
  • Format A5 (14 cm x 20,5 cm)
  • ISBN 2-910589-24-2

 

Rubrique : Syndrome ménopausique

1) Le syndrome ménopausique selon la théorie sur le cerveau de la MTC et son traitement en acupuncture
2) Traitement du syndrome ménopausique par la différenciation des syndromes physiopathologiques

Rubrique : Méthodes traitant le Yang

3) L’application de la méthode  » Tong Yang  » (libération du Yang) dans la pratique de l’acupuncture-moxibustion
4) L’application clinique de la méthode  » Wen Yang Tong Du  » (réchauffement et libération du Yang Qi dans le Du Mai)

Rubrique : Hernie discale

5) L’influence thérapeutique de Da Zhui (14 D.M.) et de Guan Yuan (4 R.M.) dans le traitement d’acupuncture-moxibustion des hernies discales (lombaires)
6) L’expérience acquise dans le traitement acupuncturale de 76 cas de hernie discale lombaire

Rubrique : Pause d’aiguille

7) Comment déterminer la meilleure durée de la pause d’aiguille
8) Mon avis sur la pause d’aiguille

Rubrique : Expérience dans l’utilisation des points d’acupuncture

9) L’application clinique de la combinaison de : Shen Men (7 C.), Zu San Li (36 E.), San Yin Jiao (6 Rt) et Tai Chong (3 F.)
10) L’utilisation judicieuse du point Hou Xi (3 I.G.)
11) L’expérience dans l’utilisation du point Zhi Yang (9 D.M.)
12) Les effets prophylactiques sur les enfants du point Shen Zhu (12 D.M.) chauffé au moxa

Rubrique : Maladies diverses

13) Expérience clinique du traitement par acupuncture-moxibustion de la dyspepsie fonctionnelle
14) Expérience du professeur Gao Li Shan dans le traitement des dermatoses par l’acupuncture

15) Observation clinique du traitement de 188 cas d’alcoolisme par acupuncture associée au « Liu Shen Wan » (Pilules de Six Merveilles) à laisser fondre dans la bouche 

 

**********

Rubrique : Syndrome ménopausique

1) Le syndrome ménopausique selon la théorie sur le cerveau de la MTC et son traitement en acupuncture Sous la direction du Professeur Shi Xue Min (Hôpital n° 1 de l’Institut de médecine chinoise de la ville de Tian Jin)
En tant que  » mer des moelles « , le cerveau est la demeure du Yuan Shen (Esprit originel) qui contrôle toutes les activités vitales du corps humain. Il s’agit ici de la notion fondamentale du cerveau selon la MTC. C’est à partir de cette notion que le présent texte tente d’expliquer la physiopathologie et le traitement des troubles de la ménopause. Globalement, c’est le déficit de l’Essence (Jing) des Reins qui fait que le cerveau n’est plus entretenu d’où la survenue de ces troubles. C’est pourquoi le traitement consiste à régulariser le Shen (Esprit) et à soutenir les Reins.

2) Traitement du syndrome ménopausique par la différenciation des syndromes physiopathologiques Source : Zhong Yi Fu Ke Zhi Liao Da Cheng (Ouvrage complet sur les traitements gynécologiques en médecine chinoise), ouvrage collectif sous la direction de Guo Zhi Qiang et de Zhang Zong Feng, publié en août 1997 par He Bei Ke Xue Li Shu Chu Ban She)
Ce texte distingue le syndrome ménopausique en six formes :
– Déficience du Yin (des Reins) avec chaleur interne
– Déficit de l’Essence et épuisement du sang
– Déficience du Yin avec excès du Foie
– Défaut de communication entre le Cœur et les Reins
– Déficience du Yang des Reins
– Déficience simultanée du Yin et du Yang des Reins.
Le traitement relève à la fois de la pharmacopée chinoise et de l’acupuncture-moxibustion (seule la forme  » déficit de l’Essence et épuisement du sang  » ne présente que le traitement en pharmacopée chinoise).
En supplément :
a) Blocage du Foie avec accumulation de mucosités (traitement par la pharmacopée chinoise et l’acupuncture-moxibustion)
b) Stagnation et blocage des mucosités et du Qi (Traitement par l’acupuncture-moxibustion)

***

Rubrique : Méthodes traitant le Yang

3) L’application de la méthode  » Tong Yang  » (libération du Yang) dans la pratique de l’acupuncture-moxibustion par Li Rui (L’Institut d’acupuncture-moxibusation de l’Université de médecine et de pharmacologie chinoise de Beijing)
La méthode  » Tong Yang  » (libération du Yang) présentée dans ce texte consiste à réchauffer et à libérer le Yang. Elle peut soulager voire guérir toute une série de signes (sensations de froid, dessèchement de la peau, paresthésie, aphonie etc.) qui sont issus du blocage du Yang Qi causé par les facteurs suivants : stagnation du Qi et du sang, obstruction dans les Jing Luo, atteinte du froid pathogène, perturbations émotionnelles (frustrations etc.) faisant stagner le Qi. Pour traiter ces signes, l’auteur de cet article ne préconise pas la moxibustion appliquée sur Guan Yuan (4 R.M.) et Shen Que (8 R.M.) car celle-ci est souvent inefficace mais il emploie notamment certains points du Du Mai.

4) L’application clinique de la méthode  » Wen Yang Tong Du  » (réchauffement et libération du Yang Qi dans le Du Mai) par Liu Xiang Dong (L’Hôpital populaire n° 4 de la ville de Liao Zhou dans la province de Hu Nan)
En tant que gouverneur des Méridiens Yang, le Du Mai dirige le Yang Qi de l’ensemble du corps. Le bon fonctionnement du Qi des douze Méridiens est en relation étroite avec le Qi du Du Mai lequel exerce des effets importants dans la régularisation du Qi et du Xue (sang) des Zang Fu et des Jing Luo. Dans la pratique, l’auteur de cet article emploie souvent Da Zhui (14 D.M.), Zhi Yang (9 D.M.) et Ming Men (4 D.M.) pour réchauffer et libérer le Yang Qi du Du Mai. Cette méthode se révèle efficace contre certaines maladies chroniques et récidivantes (impuissance, multinévrite, urticaire etc.)

***

Rubrique : Hernie discale

5) L’influence thérapeutique de Da Zhui (14 D.M.) et de Guan Yuan (4 R.M.) dans le traitement d’acupuncture-moxibustion des hernies discales (lombaires) par Li Zhi Wei etc. (Section d’acupuncture-moxibustion de l’Hôpital de médecine chinoise de la ville de Quan Zhou dans la province de Fu Jian)
– But : Il s’agit d’une étude consistant à observer les effets thérapeutiques de Guan Yuan (4 R.M.) et de Da Zhui (14 D.M.) dans le traitement des hernies discales lombaires.
– Méthode : 427 cas répartis par la randomisation en trois groupes : groupe n° 1 avec des points standard (points choisis en fonctions des Méridiens concernés) ; groupe n° 2 avec des points standard identiques additionnés de Da Zhui (14 D.M.) : groupe n° 3 avec des points standard identiques additionnés de Guan Yuan (4 R.M.)
– Résultat : Le taux de guérison obtenu dans les groupes n° 2 et n° 3 est nettement supérieur au groupe n°1. Conclusion : Da Zhui (14 D.M.) et Guan Yuan (4 R.M.) peuvent augmenter le taux de guérison du traitement par acupuncture-moxibustion des hernies discales lombaires.

6) L’expérience acquise dans le traitement acupuncturale de 76 cas de hernie discale lombaire par Huo Chuan Jiang, Xie Qin De, Wang Yu (L’Hôpital de médecine chinoise de la ville de Ha Er Bin dans la province de Hei Long Jiang)
En Chine, la hernie discale lombaire est l’une des maladies les plus souvent observées en orthopédie. Pour la traiter, on recourt souvent à une ou plusieurs thérapies suivantes : acupuncture, manipulation par traction (Qian Yin), massage (An Mo), physiothérapie (Li Liao) et chirurgie. Parmi ces procédés thérapeutiques, certains nécessitent des appareils spécifiques ou des opérations compliquées. Depuis plusieurs années, pour traiter cette pathologie, les auteurs de cet article emploient une méthode acupuncturale efficace qui est facilement tolérée par les patients et simple à mettre en oeuvre.

***

Rubrique : Pause d’aiguille

7) Comment déterminer la meilleure durée de la pause d’aiguille par Chen Yi Guo (Institut de Médecine Chinoise de la province de Liao Ning)
La juste durée de la pause d’aiguille ne saurait pas être déterminée par un temps prédéfini (20 à 30 minutes) mais par la réaction du corps du patient. Selon l’auteur de ce texte, on peut se baser sur la rougeur qui se forme autour de l’aiguille pour déterminer cette durée. Autrement dit, la meilleure durée de la pause d’aiguille est celle qui permet au Qi et au Xue (sang) d’affluer autour de l’aiguille.

8) Mon avis sur la pause d’aiguille par Shi Yong Qian (Hôpital central de l’arrondissement Song Ming dans la ville de Shanghai)
Selon les différents manuels officiels d’acupuncture-moxibusation actuels, la pause d’aiguille sert à renforcer les effets thérapeutiques de l’acupuncture. En général, tout le monde préconise de laisser l’aiguille en place 15 à 20 minutes après le  » De Qi « . Cette durée peut être plus longue dans certaines maladies. L’auteur de cet article déconseille la pause d’aiguille après le  » De Qi  » (obtention du Qi).

***

Rubrique : Expérience dans l’utilisation des points d’acupuncture

9) L’application clinique de la combinaison de : Shen Men (7 C.), Zu San Li (36 E.), San Yin Jiao (6 Rt) et Tai Chong (3 F.) par Qi Feng Hua, Qi Feng
Ling, Qi Yun Yan (Service médical du Collège municipale n° 1 de l’arrondissement Liao Zhong dans la ville de Chen Yang)
Zu San Li (36 E.), San Yin Jiao (6 Rt), Tai Chong (3 F.) et Shen Men (7 C.) sont les quatre points importants de l’Estomac, de la Rate, du Foie et du Cœur. Ces points ont un champ d’application clinique très large. Leur combinaison, secrètement conservée depuis des générations dans la famille des auteurs de cet article, se révèle très efficace pour traiter de nombreuses maladies. Il faut également noter que cette combinaison peut, en acupuncture comme en moxibustion, renforcer le corps afin d’augmenter l’espérance de vie.

10) L’utilisation judicieuse du point Hou Xi (3 I.G.) par Yang Xiu Juan et Yi Xiu Kun (Bureau de recherche en acupuncture-moxibusation de l’Institut de recherche en médecine chinoise de Chine)
Hou Xi (3 I.G.), en tant que point Shu-Bois de son Méridien et que l’un des huit points de croisement et de jonction des huit vaisseaux extraordinaires (Ba Mai Jiao Hui Xue) par sa liaison avec Du Mai, a un champ d’application très large. Ce point peut, en effet, traiter non seulement de nombreuses types de douleurs mais également des maladies mentales et neurologiques, des maladies d’organes sensoriels et des maladies fébriles etc. Son usage judicieux par la combinaison d’autres points peut donner, selon l’auteur de cet article, des résultats rapides et surprenants.

11) L’expérience dans l’utilisation du point Zhi Yang (9 D.M.) par Zhang Shi Xiong (L’Hôpital n° 3 de la faculté de médecine de la ville de Beijing)
Il existe très peu de textes d’acupuncture-moxibustion qui développent les indications de Zhi Yang (9 D.M.) L’auteur de cet article a découvert que ce point peut traiter de nombreuses maladies (céphalée, insomnie, énurésie, anhidrose, arythmie etc) lorsqu’il est douloureux à la pression et en présence d’une langue grosse avec enduit lisse et d’un pouls profond, tendu en corde et glissant (Chen, Xian et Hua).

12) Les effets prophylactiques sur les enfants du point Shen Zhu (12 D.M.) chauffé au moxa par Chen Hao (Hôpital d’acupuncture-moxibustion de la ville de He Fei attaché à l’Institut de médecine chinoise de la province d’An-Hui)
À partir de nombreux textes et d’expériences personnelles, l’auteur de cet article démontre les réels effets prophylactiques du point Shen Zhu (12 D.M.) Selon lui, ce point, chauffé au moxa, permet non seulement de prévenir et de traiter les maladies mais également de donner aux enfants de bonnes conditions physiques pour grandir. En renforçant les fonctions du système nerveux, la moxibustion de ce point aide les fonctions digestives, respiratoires et immunitaires.

***

Rubrique : Maladies diverses

13) Expérience clinique du traitement par acupuncture-moxibustion de la dyspepsie fonctionnelle par Yang An Fu et Zhu Li (Section d’acupuncture-moxibustion de l’Hôpital central de la ville de Xi An dans la province de Shan Xi)
Selon les manifestations cliniques et le diagnostic par la différenciation des syndromes physiopathologiques, cette maladie se décline en différentes formes : stagnation du Qi de la Rate et de l’Estomac, humidité-chaleur siégeant dans le Foyer Moyen (Zhong Jiao), accumulation interne de stase de sang, disharmonie entre le Foie et la Rate, déficience du Qi de la Rate et de l’Estomac, déficience et froid de la Rate et de l’Estomac, déficience du Yin de la Rate et de l’Estomac. Pour chacune de ces formes de dyspepsie, il y a un traitement approprié. En l’absence d’effets secondaires, les résultats cliniques sont satisfaisants.

14) Expérience du professeur Gao Li Shan dans le traitement des dermatoses par l’acupuncture par Xu Hui Qing (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Cang Zhou dans la province de He Bei), sous la direction de Gao Li Shan
Médecin chef de la section d’acupuncture-moxibustion de l’Hôpital à « Guan An Men », attaché à l’Institut de recherche en médecine chinoise de Chine, maître Gao Li Shan a reçu, après ses études, un enseignement direct de Sun Zhen Huan et de Wang Le Ting, deux grands acupuncteurs de l’époque. Après plus de trente ans de pratique, il a pu mettre au point des méthodes efficaces pour traiter des maladies dans différentes branches. Ce texte présente les quatre méthodes que ce maître a conçu pour traiter des dermatoses :
1. Méthode  » San  » (dispersion)
2. Méthode  » Qing  » (rafraîchissement)
3. Méthode  » Li  » (élimination par la diurèse)
4. Méthode  » Tiao  » (régularisation).

15) Observation clinique du traitement de 188 cas d’alcoolisme par acupuncture associée au « Liu Shen Wan » (Pilules de Six Merveilles) à laisser fondre dans la bouche par Zhou Guo Ping et Wang Ze Tao (Section d’acupuncture-moxibustion de l’Institut de médecine chinoise de la province de Hu Nan)
Durant un séjour de travail entre mars 1993 et mars 1995 dans la ville de Norilsk en Russie, les auteurs de cet article ont traité avec des résultats satisfaisants 188 cas d’alcoolisme par acupuncture en association avec  » Liu Shen Wan  » (Pilules des Six Merveilles) à laisser fondre dans la bouche.

 

**********